MEDTRONIC EST LA PREMIÈRE ENTREPRISE À RECEVOIR L'HOMOLOGATION DE SANTÉ CANADA POUR UN DISPOSITIF DE THÉRAPIE DE RESYNCHRONISATION CARDIAQUE AVEC DÉFIBRILLATEURS CONDITIONNELLEMENT COMPATIBLE AVEC L’IRM

Les dispositifs de thérapie de resynchronisation cardiaque avec défibrillateurs (TRC-D) Amplia MRI MC  et Compia MC , homologués pour les patients atteints d'insuffisance cardiaque, permettent à ceux-ci de subir sans danger des examens par IRM sur tout le corps.

BRAMPTON, Canada – Le 26 juillet 2017 – Medtronic Canada, une filiale de Medtronic plc, a annoncé aujourd’hui qu’elle avait reçu l'homologation de Santé Canada et lance son premier et unique dispositif de thérapie de resynchronisation cardiaque avec défibrillateurs conditionnellement compatible avec l’imagerie par résonance magnétique (IRM) pour l’insuffisance cardiaque. Les dispositifs Medtronic Amplia MRI Quad CRT-D SureScanMC et Compia MRI Quad CRT-D SureScanMC sont homologués pour des examens par IRM sur toutes les parties du corps sans restrictions de positionnement. Les patients qui portent ces dispositifs au Canada ont maintenant accès aux examens par IRM, au besoin et au moment qui leur convient. Les deux dispositifs TRC-D sont offerts sur le marché au Canada.

Amplia

Reconnue comme le premier et plus important fabricant de dispositifs cardiaques au monde1, Medtronic a été la première entreprise à recevoir une licence de Santé Canada pour des stimulateurs cardiaques en 2011, des défibrillateurs cardioverteurs implantables (DCI) en 2015, et maintenant, des dispositifs TRC-D conditionnellement compatibles avec l’IRM.

Jusqu’à présent, les TRC-D étaient contre-indiqués pour les examens par IRM en raison de l’interaction potentielle entre l’IRM et le dispositif, qui posait un risque pour les patients. Cependant, les patients portant un stimulateur cardiaque ont une probabilité de 50 à 75 % de devoir passer un examen par IRM pendant la durée de vie de leur dispositif2. Par conséquent, des milliers de patients en insuffisance cardiaque portant des TRC-D ne pouvaient avoir accès aux examens par IRM, qui servent à diagnostiquer des problèmes de santé tels que l’accident vasculaire cérébral, le cancer, la maladie d’Alzheimer, de même que la douleur des muscles, des os et des articulations.

Les TRC-D Amplia MRI et Compia MRI sont tous les deux munis d’une technologie quadripolaire et offrent aux médecins de multiples options destinées aux patients atteints d’insuffisance cardiaque par une optimisation de l’application du TRC afin d’améliorer les résultats.

Le dispositif Amplia MRI met en valeur l’algorithme AdaptivCRTMC, qui a démontré sa capacité à réduire de 59 % (par opposition à un TRC optimisé pour l’écho) la probabilité que le patient soit réadmis à l’hôpital pour une insuffisance cardiaque (dans les 30 jours)3. La fonctionnalité AdaptivCRT a également démontré sa capacité à améliorer de 12 %4 le taux de réponse du TRC, et à réduire de 46 % le risque de FA par opposition à la stimulation biventriculaire optimisée pour l’écho5. Le dispositif Amplia MRI permet également la stimulation multipoint, qui peut stimuler simultanément deux endroits sur le ventricule gauche (chambre inférieure). Une stimulation à partir de deux électrodes fournit une autre option aux cliniciens.

Les deux nouveaux dispositifs peuvent être couplés aux sondes quadripolaires AttainMC PerfomaMC MRI SureScanMC, dont l’ensemble du portefeuille est homologué pour les examens par IRM : Dual Cant MRI SureScanMC (modèle 4298), Straight MRI SureScanMC (modèle 4398) et S MRI SureScanMC (modèle 4598). Avec 16 configurations de stimulation et une plus courte distance entre les deux électrodes, ces sondes quadripolaires ont démontré leur capacité à réduire l’incidence d’une stimulation du nerf phrénique, un problème potentiel qui se traduit en contractions musculaires, hoquets ou essoufflement6. Les sondes Attain Performa comportent également un stéroïde sur les quatre électrodes pour abaisser les seuils de stimulation chronique, ce qui contribue à une plus grande longévité du dispositif et réduit la probabilité d’une stimulation du nerf phrénique7. Les dispositifs sont également munis de la technologie VectorExpressMC, un test en cabinet automatisé qui réduit la programmation des sondes à deux minutes8, et révèle des informations exploitables cliniquement pour aider les médecins à sélectionner les configurations de stimulation optimales pour chaque patient.

« La capacité de subir un examen par IRM s’avère un aspect essentiel pour les patients, a déclaré Michael Blackwell, directeur principal, Groupe cardiovasculaire de Medtronic Canada. Notre classe de dispositifs TRC-D fournit une gamme complète d’options pour les médecins et élimine l’obstacle des examens par IRM de l’insuffisance cardiaque. Avec le reste de notre portefeuille éprouvé conditionnellement compatible avec l’IRM, nous continuons de respecter notre engagement à offrir aux patients cardiaques la fine pointe de la technologie. »

En collaboration avec des cliniciens, des chercheurs et des scientifiques reconnus de partout dans le monde, Medtronic propose l’une des plus vastes gammes de technologies médicales novatrices pour le traitement interventionnel et chirurgical des affections cardiovasculaires et arythmies cardiaques. Notre société s’efforce d’offrir des produits et des services qui offrent de la valeur clinique et économique aux consommateurs, ainsi qu’aux fournisseurs de soins de santé du monde entier.

 

À propos de Medtronic

Medtronic Canada (www.medtronic.ca), dont le siège social se situe à Brampton, en Ontario, est une filiale de Medtronic plc, l’une des plus grandes entreprises au monde dans le domaine des technologies, des solutions et des services médicaux. Elle contribue à soulager la douleur, à rétablir la santé et à prolonger la vie de millions de personnes dans le monde. Medtronic emploie plus de 91 000 personnes à l’échelle mondiale qui desservent des médecins, des hôpitaux et des patients dans environ 160 pays. L’objectif de l’entreprise est de collaborer avec les intervenants partout dans le monde afin que tous participent à l’amélioration des soins de santé.

 

Tous les énoncés prospectifs sont assujettis à des risques et à des incertitudes, tels que ceux décrits dans les rapports périodiques de Medtronic déposés aux États-Unis auprès de la Securities and Exchange Commission. Les résultats réels peuvent sensiblement différer des résultats anticipés.                


Référence

1

Selon rapports de vente 2017.

2

RON KALEN et MARSHALL S. STANTON, Current Clinical Issues for MRI Scanning or Pacemaker and Defibrillator Patients (PACE 2005; 28:326-328)

3

Starling RC, Krum H, Bril S, Tsintzos SI, Rogers T, Hudnall JH, Martin DO. Impact of a Novel Adaptive Optimization Algorithm on 30-Day Readmissions: Evidence from the Adaptive CRT Trial, JACC: Heart Failure (2015), doi: 10.1016/j.chf.2015.03.001.

4

Starling RC, Krum H, Bril S, Tsintzos SI, Rogers T, Hudnall JH, Martin DO. Impact of a Novel Adaptive Optimization Algorithm on 30-Day Readmissions: Evidence from the Adaptive CRT Trial, JACC: Heart Failure (2015), doi: 10.1016/j.chf.2015.03.001.

5

Martin D, et al. Clinical Outcomes with Adaptive Cardiac Resynchronization Therapy: Long-term Outcomes of the Adaptive CRT Trial. HFSA Late Breakers. September 23, 2013.

6

Biffi et al. Effort of Bipolar Electrode Spacing on Phrenic Nerve Stimulation and Left Ventricular Pacing Thresholds: An Acute Canine Study. Circulation Arrhythmia and Electrophysiology. 2012.

7

Lunati MG, Gasparini M, Landolina M, et al. Long-Term Effect of Steroid Elution on the Electrical Performance of Coronary Sinus Leads for Cardiac Resynchronization Therapy. Presented at HRS 2012 (AB10-05).

8

Demmer, W. VectorExpress Performance Results. Medtronic data on file. January 2013.

Personnes-ressources:

Melicent Lavers                          Ryan Weispfenning
Relations publiques                  Relations avec les investisseurs
+1-905-460-3653                     +1-763-505-4626