Plus loin, ensemble

« Nous prenons part à des systèmes mondiaux de soins de santé qui sont confrontés à d’importants défis économiques et cliniques. Faute de traiter adéquatement ces problèmes, ceux-ci peuvent nuire à la croissance et au développement mondiaux et laisser des millions de personnes dans le monde sans accès à des traitements. Aucune organisation du système de soins de santé ne peut résoudre ces défis à elle seule. Nous nous engageons à offrir toute la puissance de nos technologies, de nos ressources et de notre personnel pour collaborer différemment avec de nouveaux partenaires afin de révolutionner les soins de santé. Nous sommes fiers de ce que nous avons apporté au cours de l’exercice financier 2015 et nous espérons contribuer encore davantage à l’avenir en collaborant avec d’autres partenaires pour faire évoluer les soins de santé, ensemble. »

Omar Ishrak, président du conseil et chef de la direction


Étude de cas : Accessibilité

M’entendez-vous?

Hina, âgée de 17 ans, souffre d’une infection chronique de l’oreille depuis qu’elle s’est perforé le tympan à l’âge de neuf ans. Comme de nombreuses personnes dans sa collectivité de New Delhi, en Inde, elle n’a jamais vu de médecin pour son problème de santé, qui est donc resté non diagnostiqué et non traité depuis qu’il s’est manifesté il y a huit ans.

Près de 360 millions de personnes dans le monde vivent avec une infection chronique de l’oreille ou une perte auditive incapacitante. En Inde, le problème est particulièrement fréquent : 77 pour cent de la population souffre d’une forme de surdité en raison d’un manque d’éducation en matière de santé ou d’un accès limité à des oto-rhino-laryngologistes (ORL), c’est-à-dire des médecins spécialistes des oreilles, du nez et de la gorge.

Notre programme révolutionnaire Shruti, qui signifie « entendre » en Hindi, vise à combler cette lacune en fournissant des trousses de dépistage des troubles auditifs aux agents de santé communautaire de quartiers urbains pauvres de l’Inde et du Bangladesh. Géré par l’équipe des technologies chirurgicales de Medtronic, et en partenariat avec dix organisations locales et internationales, le projet offre également de la formation de base aux agents de santé communautaire sur l’anatomie de l’oreille et les pertes auditives.

En 2014, Hina s’est fait reconstruire le tympan avec succès dans le cadre du programme Shruti et elle voit maintenant régulièrement un spécialiste pour se faire examiner. Aujourd’hui complètement guérie, Hina poursuit ses études en vue d’obtenir son diplôme d’études collégiales et se réjouit de pouvoir danser avec ses amis sur des chansons de Bollywood.

Notre prévoyons étendre le programme en Asie du Sud, en Asie du Sud-Est et en Afrique sub-saharienne. Notre objectif est de susciter une réponse positive, de la part de dizaines de milliers de patients, à la question « M’entendez-vous? ».


Étude de cas : Sécurité des patients

La qualité commence par moi

Demandez à n’importe quel employé de Medtronic : « Qui est responsable de la qualité des produits? », et vous aurez la même réponse à tout coup : « Moi. »

Dans le cadre de la fusion de Medtronic et Covidien, nous combinons nos antécédents probants de performance en matière de qualité et de fiabilité des produits. Les forces de Covidien en matière de qualité des produits mettent en évidence le fait que nos priorités cadrent parfaitement avec nos capacités et que nous sommes en mesure de tirer le meilleur des deux entreprises.

En 2011, Covidien a lancé le programme « La qualité commence par moi ». Ce programme favorise le développement de capacités à long terme auprès des employés, afin de les habiliter à promouvoir l’excellence et à faire preuve de leadership individuellement, et ce dans le but d’atteindre une qualité de produit supérieure et une exécution parfaite des tâches. Il coïncide bien avec l’engagement de longue date de Medtronic envers la responsabilité individuelle concernant la qualité et la sécurité des produits dans le cadre de chaque fonction professionnelle.

Au cours de l’exercice financier 2015, l’équipe de « La qualité commence par moi » s’est vue décerner un prix Star of Excellence par Medtronic, lequel souligne leur rendement, leur capacité d’innovation et leurs résultats mesurables exceptionnels.

Basée sur le principe de l’amélioration continue, notre intégration à Covidien crée de nouvelles occasions d’améliorer les systèmes et d’intégrer la qualité à notre culture. À l’échelle de Medtronic, nous introduisons de nouvelles formations et des campagnes de communication portant sur notre engagement envers la qualité, sur de l’information ciblée et sur l’éducation dans divers secteurs fonctionnels. La culture de la qualité sera renforcée par la reconnaissance des personnes qui personnifient la responsabilité individuelle envers la qualité.

« Imaginez ce que nous pourrions faire pour les patients si chacun d’entre nous croyait que la qualité commence par soi », souligne Joe Sapiente, vice-président des activités de la division Qualité mondiale pour le Groupe des thérapies minimalement invasives.

D’ici la fin de l’exercice financier 2016, nous prévoyons mettre en place le programme « La qualité commence par moi » dans l’ensemble de notre entreprise fusionnée. Nous sommes persuadés qu’en échangeant les ressources et les pratiques exemplaires, le nouveau Medtronic et nos intervenants iront plus loin, ensemble.


Étude de cas : Environnement

Utilisation d’une technologie de pointe pour alimenter nos installations

Les piles à combustible représentent une solution énergétique à faible émission de carbone qui réduit l’impact de la production d’énergie sur le climat. Nous sommes fiers d’avoir installé, en novembre 2014, notre premier système de piles à combustible au gaz naturel à notre usine de Santa Rosa, en Californie. Fourni par Bloom Energy, ce système produit de l’énergie à faible émission de carbone en utilisant des piles à combustible pour convertir le gaz naturel en électricité. Tous les ans, il permettra de réduire les émissions de notre site de plus de 500 tonnes métriques de carbone, ce qui équivaut à retirer 116 voitures de la circulation et d’économiser 2,3 millions de dollars. Autre avantage, le système réduira l’utilisation de l’eau pour la production d’électricité de plus de 11 340 000 litres.

« Cette installation symbolise l’engagement de longue date de Medtronic à conserver l’énergie et à respecter l’environnement », explique Erik Kunz, directeur de la sécurité de l’hygiène du milieu et des installations à Santa Rosa. « Nous nous réjouissons d’être la première usine de notre société à adopter cette technologie prometteuse et à faire profiter notre triple performance de sa valeur. »