PROGRAMMES NOVATEURS POUR UNE RÉDUCTION DE L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL

responsabilités civiques-héros-environnemental

 

Faisant preuve d’un engagement commun envers la durabilité de l’environnement, Medtronic et Covidien ont mis en place des programmes novateurs de recyclage et de réemploi des déchets. Parmi ceux-ci, notons les deux exemples suivants :

RÉCUPÉRATION DES MÉTAUX

Plusieurs des dispositifs implantables de Medtronic, comme les stimulateurs cardiaques et les défibrillateurs, contiennent des métaux comme l’or, l’argent, le palladium et le platine. Par le passé, nous incinérions généralement ces produits, ce qui entraînait des coûts pour notre organisation. Réalisant que ces métaux pouvaient être recyclés plutôt qu’incinérés, le personnel de santé et de sécurité environnementale de notre usine de Minneapolis au Minnesota a décidé de lancer un projet de récupération des métaux précieux.

En 12 mois, ce programme pilote a permis de valoriser plus de cinq tonnes métriques de déchets réglementés qui auraient autrement été incinérés. En plus d’entraîner des économies sur les coûts d’incinération, le programme a permis de bénéficier d’un rendement de près de 150 000 $ grâce à la récupération des métaux précieux. Au cours des dix prochaines années, ce programme prendra de l’ampleur et devrait nous permettre de générer plus de 700 000 $, en plus de réduire de manière importante la production de déchets.

DÉCHETS DE PLASTIQUE UTILISÉS COMME MATIÈRE BRUTE

Deux usines de fabrication de Covidien ont découvert une façon innovatrice de transformer les déchets produits par l’une d’elles en matière brute réutilisable par l’autre. Les usines, situées à Greenwood, en Caroline du Sud, et à Crystal Lake, en Illinois, fabriquent respectivement des produits d’hygiène absorbants et des contenants pour objets pointus et tranchants servant à la manipulation et l’élimination sécuritaire des aiguilles usagées.

Grâce au déploiement d’un effort inter fonctionnel et inter divisionnel, l’usine de Crystal Lake est parvenue à transformer en granules les déchets de plastique issus d’un produit d’hygiène fabriqué par l’usine de Greenwood et à modifier sa méthode de mélange pour que le contenu recyclé puisse remplacer la résine vierge utilisée dans la fabrication de contenants à dispositifs médicaux réglementés. L’utilisation du plastique recyclé a engendré des économies annuelles de 26,5 millions de litres (7 millions de gallons) de pétrole utilisés auparavant dans la fabrication de la résine vierge, de même qu’une réduction d’une centaine de tonnes de déchets solides générés durant sa production.