Sténose rachidienne

Sténose rachidienne Votre santé

Options de traitement

Options thérapeutiques pour la sténose rachidienne

Plusieurs options thérapeutiques s'offrent aux personnes souffrant des symptômes de sténose rachidienne.

Une fois confirmé le diagnostic de sténose rachidienne, votre médecin peut prescrire un traitement conservateur pour atténuer les symptômes douloureux. Si le traitement conservateur échoue ou ne suffit pas à soulager les douleurs, un traitement chirurgical peut être envisagé.

Traitement conservateur

Dans certains cas, les douleurs dans le dos et dans les jambes causées par la sténose rachidienne peuvent être traitées avec des médicaments, des injections de corticoïdes, du repos et de la physiothérapie. Si les symptômes s'aggravent, les patients peuvent être amenés à envisager des options thérapeutiques plus avancées.


Chirurgie de décompression

La technique chirurgicale la plus souvent employée pour la sténose rachidienne cervicale est la foraminotomie. Cette technique consiste à agrandir le canal rachidien pour décomprimer la moelle épinière et soulager les symptômes, tels que les fourmillements et la faiblesse, propres à la sténose rachidienne.

La technique chirurgicale la plus souvent employée pour la sténose rachidienne cervicale est la laminectomie de décompression, parfois accompagnée d'une spondylodèse. Cette opération consiste à enlever des parties des vertèbres, des ligaments et/ou du ou des disques saillants pour supprimer la compression des nerfs et/ou de la moelle épinière.


Spondylodèse

On utilise traditionnellement la spondylodèse pour traiter les pathologies dégénératives de la colonne vertébrale. Avec des greffons osseux et des pièces comme des tiges métalliques et des vis, cette technique chirurgicale fusionne deux ou plusieurs vertèbres adjacentes. Le but est de stabiliser la colonne vertébrale et de soulager la douleur.

Plus : Découvrir la spondylodèse


Cale interépineuse

Une cale interépineuse peut soulager les symptômes de sténose rachidienne. La cale est implantée lors d'une opération chirurgicale peu effractive. Bien que les cales soient destinées à rester en permanence entre les apophyses épineuses pour empêcher le pincement des nerfs, elles peuvent être retirées.

Comme aucun os important au point de vue structural n'est enlevé pendant l'opération, la cale laisse au patient et au chirurgien la possibilité d'envisager d'autres traitements ultérieurs si la pathologie rachidienne évolue.


L’information sur ce site ne doit pas être utilisée en tant que substitut pour les conseils de votre médecin. Assurez-vous de discuter avec votre médecin à propos des informations sur votre diagnostic et votre traitement.