Tremblement essentiel

Tremblement essentiel Votre santé

Options de traitement

Options de traitements du tremblement essentiel

Bien qu’il n’existe aucun remède contre le tremblement essentiel, un certain nombre d’options de traitement palliatif sont possibles.

Pharmacothérapies

La plupart des personnes atteintes du tremblement essentiel suivent une pharmacothérapie. Le traitement doit être ajusté en fonction des antécédents du patient, de sa réaction aux traitements précédents, des autres maladies dont il souffre, et d’autres facteurs. Le traitement pharmacologique commence lorsque les bienfaits et les effets secondaires de médicaments précis ont été évalués1.


Thalamotomie

Intervention chirurgicale au cerveau qui implique de créer une lésion (destruction contrôlée de tissu cérébral) dans la partie du cerveau qui produit les tremblements. Il a été démontré que la thalamotomie réduit efficacement les tremblements chez certaines personnes. Les complications peuvent inclure des troubles de la parole, une perte d’équilibre et des engourdissements.


Traitement du tremblement essentiel par stimulation cérébrale profonde (SCP)

La SCP visant à maîtriser le tremblement essentiel est un traitement chirurgical conçu pour atténuer le tremblement des bras et des mains, qui est associé au tremblement essentiel (TE)2.

Elle stimule des zones du cerveau ciblées avec précision en y envoyant des signaux électriques à l’aide d’un dispositif médical implanté qui s’apparente à un stimulateur cardiaque. La stimulation de ces zones a pour effet de bloquer les signaux cérébraux qui causent les symptômes de tremblement essentiel.


Références

1

Approches de traitement. Accessible à www.wemove.org. Consulté le 15 juillet 2008.

2

Schuurman PR, Bosch DA, Bossuyt PMM, et al. A comparison of continue thalamic Seuil de and thalamotomie for suppression of severe tremblements. N Engl J Med. 2000; 342:461-468.


L’information sur ce site ne doit pas être utilisée en tant que substitut pour les conseils de votre médecin. Assurez-vous de discuter avec votre médecin à propos des informations sur votre diagnostic et votre traitement.