Hernie discale

Hernie discale Votre santé

À propos de cette condition

À propos de la hernie discale

Il arrive que l’on parle de déplacement du disque intervertébral lorsqu’il est question de hernie discale. En réalité, le disque ne se déplace pas vraiment : il se déchire, et la substance qu’il contient pousse sur les nerfs environnants dans la colonne vertébrale. Pour certaines personnes, le remplacement chirurgical du disque hernié par un disque artificiel pourrait être une option.

La douleur et les symptômes provoqués par une hernie discale constituent un problème fréquent chez certains adultes. La colonne vertébrale est composée de nombreuses structures anatomiques diverses, y compris des muscles, des os, des ligaments et des articulations. Chacune de ces structures est dotée de terminaisons nerveuses qui détectent les troubles douloureux lorsqu’ils surviennent.

Définition

Les tissus entre les os de la colonne vertébrale sont appelés disques intervertébraux. Ces disques sont composés d’un noyau mou à texture gélatineuse et sont recouverts d’une couche solide.

Les disques intervertébraux créent une articulation entre chacun des os de la colonne, ce qui leur permet de bouger. Lorsque la couche externe d’un disque se déchire, la substance molle qu’il contient peut être poussée vers l’extérieur par l’ouverture, ce qui provoque la hernie discale.


Causes

Avec l’avancement en âge, les disques de la colonne vertébrale peuvent perdre de leur souplesse et de leur élasticité. Les ligaments qui entourent les disques se fragilisent et se déchirent plus facilement. En présence d’une hernie discale, une pression peut être exercée sur les nerfs rachidiens environnants (radiculopathie) ou sur la moelle épinière (myélopathie), ce qui provoque de douloureux symptômes.


Symptômes

Une hernie discale dans la région cervicale peut provoquer des douleurs au cou, une douleur irradiante dans le bras, des douleurs à l’épaule, et de l’engourdissement ou des picotements dans le bras ou la main. La douleur peut être diffuse, continuelle et difficile à localiser. Elle peut également être vive, brûlante et facile à localiser.

Habituellement, le premier signe que vos racines nerveuses sont irritées par un trouble cervical est la présence de douleur dans les bras et dans le cou.

Des symptômes tels que l’engourdissement, les picotements et la faiblesse dans les muscles des bras peuvent signaler un problème plus grave.

Les patients souffrant d’une hernie discale se plaignent surtout d’une douleur vive, aiguë. Dans certains cas, le patient peut avoir déjà vécu des épisodes de douleur localisée, qui commence dans le dos et s’étend le long de la jambe innervée par le nerf touché.

La douleur est habituellement décrite comme profonde et vive, et s’aggrave généralement à mesure qu’elle descend le long de la jambe. La douleur associée à la hernie discale peut surgir soudainement ou s’annoncer par une sensation de déchirure ou de claquement dans la colonne vertébrale.


Facteurs de risque

Le vieillissement et l’usure normale de la colonne vertébrale peuvent accroître les risques de souffrir d’une hernie discale. La hernie discale peut également être causée par des activités répétitives ou une blessure à la colonne vertébrale.


Diagnostic

Le diagnostic de la hernie discale commence par un examen clinique complet de la colonne vertébrale, des bras et des membres inférieurs. Le médecin vous examinera la colonne vertébrale afin d’évaluer sa flexibilité, l’amplitude des mouvements et la présence de certains signes qui portent à croire que vos racines nerveuses ou votre moelle épinière sont touchées par une hernie discale.

On vous demandera peut-être de remplir un diagramme afin d’indiquer l’emplacement de votre douleur, de votre engourdissement, de vos picotements et de vos symptômes de faiblesse. Il se peut que l’on vous prescrive une radiographie ou un examen d’imagerie par résonance magnétique (IRM).


L’information sur ce site ne doit pas être utilisée en tant que substitut pour les conseils de votre médecin. Assurez-vous de discuter avec votre médecin à propos des informations sur votre diagnostic et votre traitement.