placeholder

Hydrocéphalie Votre santé

À propos de cette condition

À propos de l'hydrocéphalie

Un nouveau-né sur mille est atteint d'hydrocéphalie, une pathologie dans laquelle une quantité excessive de liquide céphalorachidien s'accumule dans les ventricules cérébraux. Les symptômes peuvent être des vomissements, une léthargie, des maux de tête, une hypertrophie de la tête ou même des crises épileptiques. L'hydrocéphalie est incurable, mais son traitement peut fournir un soulagement à long terme.

Définition

Le terme « hydrocéphalie » est dérivé de deux mots grecs : hudro (eau) et képhalê (tête). L'hydrocéphalie est parfois désignée sous l'appellation fautive « tête d'eau ». L'hydrocéphalie est une pathologie dans laquelle un excès de liquide céphalorachidien s'accumule dans les cavités du cerveau appelées « ventricules ».


Causes et types d'hydrocéphalies

Dans des conditions normales, il existe un équilibre délicat entre la production, la circulation et l'absorption de liquide céphalorachidien dans les ventricules cérébraux.

L'hydrocéphalie est le résultat d'un déséquilibre entre la production et l’absorption de liquide céphalorachidien. Les trois types d'hydrocéphalies sont :

  • Hydrocéphalie non communicante (obstructive) – se produit lorsque la circulation de liquide céphalorachidien est bloquée dans le système ventriculaire
  • Hydrocéphalie communicante (non obstructive) – se produit lorsqu'il y a absorption insuffisante du liquide céphalorachidien
  • Hydrocéphalie à pression normale (HPN) – augmentation de la quantité de liquide céphalorachidien dans les ventricules cérébraux avec pas ou peu d'augmentation de la pression intracrânienne; observée le plus souvent chez les adultes âgés de plus de 60 ans.

Les hydrocéphalies non communicantes et communicantes peuvent être « congénitales » (existant avant ou à la naissance) ou « acquises », c'est-à-dire se développent après la naissance à la suite d'un traumatisme ou d'une maladie.


Symptômes

Chez les nourrissons et chez les enfants qui commencent à marcher, les os du crâne ne sont pas encore soudés et l'hydrocéphalie peut être manifeste. La tête de l'enfant augmente de volume et la fontanelle peut être tendue ou renflée. La peau peut paraître fine et brillante, tandis que les veines du cuir chevelu peuvent apparaître pleines ou engorgées.

Parmi les symptômes :

  • Vomissements
  • Manque d'appétit
  • Manque d'énergie
  • Irritabilité
  • Regard constamment tourné vers le bas
  • Crises épileptiques occasionnelles

Chez les enfants plus âgés et chez les adultes, les os du crâne sont soudés. Ces individus présentent une pression intracrânienne accrue du fait de l'hypertrophie ventriculaire causée par l'excès de liquide céphalorachidien, qui comprime les tissus cérébraux.

Les symptômes peuvent comprendre, sans s’y limiter :

  • des maux de tête
  • des nausées
  • des vomissements
  • des troubles visuels
  • une mauvaise coordination
  • des changements de personnalité
  • un manque de concentration
  • la léthargie

Les signes et les symptômes de pression intracrânienne accrue peuvent évoluer avec le temps, lorsque les sutures crâniennes (les joints entre les os du crâne) commencent à se souder chez le nourrisson et chez l'enfant qui commence à marcher, et se soudent complètement chez les enfants plus âgés.


Diagnostic

Plusieurs examens sont nécessaires pour diagnostiquer une hydrocéphalie. 


L’information sur ce site ne doit pas être utilisée en tant que substitut pour les conseils de votre médecin. Assurez-vous de discuter avec votre médecin à propos des informations sur votre diagnostic et votre traitement.