À propos des infections des sinus (sinusite)

Infections des sinus Votre santé

À propos de cette condition

À propos des infections des sinus (sinusite)

Vous connaissez les sensations : le nez qui coule, des maux de tête, une congestion nasale. Est-ce un simple rhume? Ou est-ce plus grave? S'il s'agit d'une infection des sinus, c'est plus grave.

Définition

Vos sinus sont des cavités osseuses remplies d'air creusées dans les os du visage et du crâne. Une infection des sinus, aussi appelée rhinosinusite ou sinusite, est une inflammation des tissus mous qui tapissent les sinus.

Il existe deux sortes de sinusites : la sinusite aiguë, de courte durée, qui peut être due à un rhume, à une allergie ou à des polluants de l’environnement, et une sinusite chronique qui dure plus de 12 semaines.


Causes

Les causes de la sinusite peuvent être les suivantes :

  • Causes anatomiques — déviation du septum ou hypertrophie des cornets du nez
  • Mode de vie — notamment la grossesse, le travail avec des enfants et le tabagisme
  • Causes inflammatoires et infectieuses — liées à des infections bactériennes, virales et fongiques, ainsi qu’à des allergies et à des polypes
  • Troubles du développement — comme la fibrose kystique
  • Tumeurs dans le nez et dans les sinus — elles peuvent obstruer des voies d’évacuation vitales

Symptômes

La congestion des sinus, l’écoulement nasal et la pression avec douleur faciale ou maux de tête peuvent indiquer un rhume. Mais si l’écoulement nasal est jaune ou décoloré, cela indique probablement une infection des sinus. 

Les sinusites chroniques peuvent affecter votre qualité de vie et vous fatiguer. Si vous avez de l’asthme, les infections des sinus peuvent l’aggraver.


Facteurs de risque

Les facteurs suivants peuvent augmenter le risque d’infection des sinus :

  • La natation dans une eau polluée expose vos sinus à des bactéries.
  • Le contact fréquent avec de jeunes enfants vous expose à un plus grand nombre de rhumes ou d’infections bactériennes.
  • Le tabagisme actif ou passif épaissit les tissus du nez, ralentit l’écoulement du mucus et permet aux bactéries de se développer.

Diagnostic

Le médecin vous posera des questions sur vos symptômes et vos antécédents médicaux. Il tapotera des zones de votre visage pour voir si des orifices sinusaux sont sensibles. Une tomodensitométrie (TDM) peut aussi être utile.

Si vos symptômes ne disparaissent pas avec le traitement prescrit par votre médecin de famille, vous pourrez être aiguillé vers un oto-rhino-laryngologiste. Ce spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge (ORL) utilisera un endoscope nasal pour explorer l’intérieur de votre nez. Un endoscope est un instrument très fin, muni à son extrémité d’un dispositif lumineux; il ressemble à un minuscule télescope.


L’information sur ce site ne doit pas être utilisée en tant que substitut pour les conseils de votre médecin. Assurez-vous de discuter avec votre médecin à propos des informations sur votre diagnostic et votre traitement.