La bradycardie

La bradycardie Votre santé

À propos de cette condition

À propos de la bradycardie (rythme cardiaque lent)

La bradycardie correspond à un rythme cardiaque plus lent que ce dont le corps a besoin à un certain niveau d’activité. Elle peut causer de l’étourdissement ou de l’essoufflement pendant les activités normales ou les exercices légers.

Définition

La bradycardie se caractérise par un rythme cardiaque lent ou irrégulier, généralement inférieur à 60 battements par minute. À ce rythme, le cœur n’est pas en mesure de pomper suffisamment de sang riche en oxygène pour approvisionner l’organisme pendant une activité normale ou un exercice physique.


Causes

Parmi les causes fréquentes de la bradycardie, notons :

  • une anomalie cardiaque héréditaire;
  • certaines maladies ou certains médicaments;
  • le processus de vieillissement naturel;
  • le tissu cicatriciel après une crise cardiaque;
  • le mauvais fonctionnement du stimulateur cardiaque naturel (maladie du sinus);
  • l’irrégularité ou le blocage (blocage cardiaque) de l’impulsion électrique qui passe de la cavité cardiaque supérieure à la cavité cardiaque inférieure;
  • la fibrillation auriculaire (rythme cardiaque anormal acquis) avec conduction lente.

Symptômes

Parmi les symptômes de la bradycardie, on compte l’étourdissement, l’évanouissement, la fatigue extrême et l’essoufflement.


Facteurs de risque

Le risque que vous développiez un rythme cardiaque anormalement lent (bradycardie) est accru si :

  • vous avez un certain type de maladie du cœur;
  • vous prenez certains types de produits médicinaux;
  • vous avez 65 ans ou plus;
  • vous avez récemment subi une intervention chirurgicale au cœur.

Diagnostic

Seul votre médecin peut déterminer si vous avez une bradycardie et indiquer le progrès de la maladie. Afin d’infirmer ou de confirmer le diagnostic de bradycardie, un ou plusieurs des tests de diagnostic suivants peuvent être nécessaires, selon le problème de rythme cardiaque qui est soupçonné :

  • une électrocardiographie (ECG);
  • une ECG d’effort ou une épreuve d’effort;
  • un moniteur Holter (ECG de 24 à 72 heures);
  • un test d’inclinaison;
  • une étude électrophysiologique (EEP).

Votre médecin pourrait également utiliser un dispositif de surveillance afin de mieux comprendre la cause des épisodes d’évanouissement inexpliqué. Ces dispositifs de surveillance comprennent :

  • un enregistreur en boucle;
  • un enregistreur en boucle implantable

Suivant : Options de traitement


L’information sur ce site ne doit pas être utilisée en tant que substitut pour les conseils de votre médecin. Assurez-vous de discuter avec votre médecin à propos des informations sur votre diagnostic et votre traitement.