Legendary Medtronic founder Earl Bakken passes away in Hawaii.

Hommage à Earl Bakken

Le fondateur légendaire de Medtronic est décédé à Hawaï.

 

Omar Ishrak et Earl Bakken

Omar Ishrak et Earl Bakken


Earl Bakken, fondateur de Medtronic et un pionnier dans le domaine des technologies médicales avec des inventions qui ont changé des millions de vies à travers le monde, est décédé dimanche 21 octobre 2018 à Hawaï. Il avait 94 ans. 

"Nous sommes tous, au sein de Medtronic,  profondément attristés d'apprendre le décès de Earl" déclare Omar Ishrak, Président et CEO de Medtronic. "Earl était un vrai pionnier dans le domaine de la santé, et sa vision de l'utilisation de la technologie pour aider les gens nous inspire encore aujourd'hui. Nous avons le privilège de continuer le travail qu'il a commencé il y a 60 ans et nous sommes pleinement engagés à accomplir cette Mission". 

Earl était un pionnier dans le domaine de la santé

– Omar Ishrak
Le garage situé à Minneapolis où tout a commencé

Le garage situé à Minneapolis où tout a commencé


Medtronic est née de la fascination de Earl Bakken pour l’électricité et est aujourd’hui l’une des plus importantes entreprises de dispositifs médicaux au monde. Avec son beau-frère Palmer J. Hermundslie, Earl Bakken a fondé la société, qui est passée d’une petite exploitation en difficulté située dans un garage de Minneapolis à une multinationale spécialisée dans les technologies médicales. À la fin des années 1950, Earl Bakken a mis au point le premier pacemaker externe portable à piles. Il a commercialisé le premier pacemaker implantable dans les années 1960. À partir de ce moment-là, Medtronic s’est rapidement développée ; aujourd’hui, nos produits et solutions améliorent la vie de deux personnes chaque seconde dans le monde.  

Et tout cela a commencé parce que le jeune Earl Bakken était fasciné par Frankenstein. 

J’avais un oncle électricien et qui n’arrêtait pas de dire à ma mère : Tu dois empêcher cet enfant de jouer avec l’électricité, il va se tuer.

– Earl Bakken
Les 85 ans de Earl Bakken ont été célébrés au Theatre Height

Le cinéma Theatre Height de Columbia Height (Minneapolis)


Au début des années 1930, alors qu’il avait huit ans, Earl Bakken et ses amis allaient régulièrement aux séances de cinéma du Height Theatre à Columbia Heights (Minnesota), pas très loin de l’actuel siège opérationnel de Medtronic. Il se souvient qu’il était captivé par le portrait qu’avait fait l’acteur Colin Clive du scientifique fou. "Ce qui m’intriguait le plus, alors que je regardais le film encore et encore" se rappelle Earl Bakken,  "c’était l’étincelle créative que le Dr. Frankenstein tirait de l’électricité. Grâce à la puissance des appareils de son laboratoire, le docteur rendait la vie aux non-vivants"

Young Earl Bakken in the family basement.

Le jeune Earl Bakken dans le sous-sol de sa maison familiale


À l’âge de 9 ans, la fascination de Earl Bakken pour l’électricité l’a conduit à créer un système de téléphone qui traversait la rue vers la maison de l'un de ses amis. Plus tard, parmi les nombreuses inventions de son enfance, il a construit une radio à partir d’un ensemble de crystal et un robot de 1,50 mètre qui pouvait cligner des yeux et parler. 

Lors de sa Confirmation en 1937, le pasteur recommanda au jeune Earl "d’utiliser la science au bénéfice de l’humanité" et ce message est resté gravé en lui durant sa vie entière. "J’ai compris plus tard que cela avait été mon appel spirituel” indiquait Earl Bakken en 2008. 

Après avoir servi comme instructeur pour l'utilisation de radars pendant la Seconde Guerre mondiale, Bakken a obtenu un diplôme en génie électrique de l'Université du Minnesota.

 

Earl Bakken travaillant dans le tout premier local de Medtronic.

Earl Bakken travaillant dans le tout premier local de Medtronic.


Lors de ses études supérieures, Earl Bakken travaillait à temps partiel au Northwestern Hospital de Minneapolis pour réparer de petits équipements de laboratoire.  Ses services étaient de plus en plus demandés et le 29 avril 1949,  Earl Bakken et Palmer Hermundslie se sont associés et ont baptisé leur société Medtronic. 

Ma satisfaction, et je pense que la satisfaction et le sentiment de succès que ressentent bon nombre de nos collaborateurs chez Medtronic, est le succès que nous avons eu de voir les patients retrouver toute leur vie.

– Earl Bakken
Hunter Mauston pose avec son pacemaker externe

Hunter Mauston pose avec son pacemaker externe


Earl Bakken et Palmer Hermundslie rencontraient quelques difficultés avec leur activité mais la réparation de matériel médical leur ont permis de créer des contacts avec les médecins de l’hôpital universitaire de Minneapolis. C’est là qu’ils ont rencontré C. Walton Lillehei, un jeune chirurgien qui plus tard deviendra célèbre comme pionnier de la chirurgie à cœur ouvert. Suite à une coupure totale de courant dans les Twin Cities, responsable de la mort d’un enfant, le docteur Lillehei demanda à Earl Bakken de trouver une solution. Celui-ci proposa d’adapter un circuit décrit dans le magazine populaire Electronics pour créer le premier pacemaker externe, portable et à pile pour remplacer les gros pacemakers alimentés par le courant électrique qui étaient alors utilisés. 

Ils ont étendu leurs activités à d’autres technologies médicales. Puis en 1960, le premier pacemaker implantable était posé chez un patient humain. Bakken et Hermundslie passèrent un accord delicence avec les concepteurs, donnant ainsi à leur petite entreprise les droits exclusifs de production et de commercialisation. C’est ainsi que Medtronic prit son envol.

Le  "Garage Gang" original de Medtronic prend le pose devant le siège opérationel de Friedley dans le Minnesota

Debout : Dale Blosberg, Norman Hagfors, Earl Hatten.
Assis: John Bravis, Earl Bakken, Louis Leisch


Earl Hatten était le huitième employé de la petite entreprise : "Ce que j’aimais chez Monsieur Bakken, et ce qui je pense a permis à Medtronic de grandir c’est cette capacité à choisir la bonne personne pour effectuer une tâche puis à se retirer et à la laisser faire son travail. De nombreux chefs d’entreprise ne savent pas le faire et les entreprises ne grandissent pas"

Au cours des décennies suivantes, Medtronic n’a cessé de s’agrandir, en améliorant ses dispositifs cardiaques et en se développant vers d’autres activités médicales telles que le traitement du diabète, la neuro-chirurgie et les traitements de la colonne vertébrale. Aujourd’hui, l’entreprise emploie plus de 85 000 personnes à travers le monde.

Medtronic Operational Headquarters in Fridley, MN.Siège opérationnel de Medtronic à Fridley, Minnesota

Bakken a été aux commandes pendant 40 ans. Il a pris sa retraite en tant que Président de Medtronic en 1989.

“Nous ne voulions pas être la plus grande entreprise de dispositifs médicaux au monde», dit Earl Bakken, "nous souhaitions simplement apporter un changement positif et durable dans la vie des patients."

Earl Bakken a maintenu un contact étroit avec l’entreprise tout au long de sa retraite et son héritage au sein de Medtronic sera pour toujours la Mission de Medtronic.

Tous les employés de Medtronic reçoivent un médaillon gravé de la Mission de Medtronic

Tous les employés de Medtronic reçoivent un médaillon gravé de la Mission de Medtronic


C’est en 1960 qu’Earl Bakken a rédigé la Mission de Medtronic, qui depuis n’a pas changé. Il y est notamment inscrit : “Contribuer au bien-être de l'homme en appliquant les principes de l'ingénierie biomédicale à la recherche, à la conception, à la fabrication et à la distribution de matériels ou d'appareillages qui soulagent la douleur, rétablissent la santé et prolongent la vie."

Earl est l’un des plus grands visionnaires de l’histoire de la médecine.

– Bill George
L'ancien CEO de Medtronic  Bill George et Earl Bakken.

L'ancien CEO de Medtronic Bill George et Earl Bakken.


“La vision de Earl concernant la santé, ce ne sont pas les dispositifs, ce ne sont pas les médicaments, c’est rétablir la santé globale des personnes », a déclaré l’ancien CEO de Medtronic Bill George. « Ainsi, depuis le début, il ne s’est pas concentré sur l’implantation de dispositifs mais sur l’objectif de permettre aux personnes de mener une vie pleinement active. Il a présenté ce point de vue à l’ensemble des employés de Medtronic à travers La Mission. Earl est l’un des plus grands visionnaires dans l’histoire de la médecine ». 

Earl poses at the Bakken Museum.

Earl au Bakken Museum


Lors de sa retraite, Bakken s’est efforcé de remplir cette mission d'une nouvelle façon. 

En 1975, il a fondé le Bakken Museum, qui regroupe une bibliothèque, un musée et un centre d’éducation à Minneapolis. Le Bakken Museum est consacré à l’histoire de l’électricité et du magnétisme et à leur utilisation dans les sciences et dans la médecine.

En 1994, Bakken a construit une maison à Hawaï où il est devenu Président du Conseil d’Administration de Five Mountain Medical Community, en train de se développer pour devenir l’hôpital North Hawaï Community. Il a aidé à construire Tutu’s House, un centre de ressources communautaire promouvant les carrières, l’éducation et les résultats efficaces pour la santé, ainsi que le Centre Kohala consacré aux ressources scientifiques et à l’éducation. Bakken était aussi impliqué dans d’autres projets philanthropiques, notamment le Na Kalai Waa Moku O Hawaii, Friends of Future et le Imiloa, centre d’astronomie d’Hawaï.

Une aspiration de longue date est devenue réalité pour Earl Bakken en 2013, lorsque Medtronic Philanthropy lança le Prix Bakken dans le but de rendre hommage aux personnes qui ont bénéficié d'un dispositif médical et qui ont eu un impact sur la vie des autres, à travers le service et le bénévolat. Earl Bakken, qui dans les dernières années de sa vie est devenu un patient porteur de dispositifs médicaux avec un pacemaker, des stents coronaires et une pompe à insuline, aimait demander aux patients ce qu’ils comptaient faire de leur "vie en plus". Il rencontrait chaque année les honorés. « Leurs histoires sont un puissant rappel que nous pouvons tous rendre ce qui nous a,été donné quelle que soit notre situation actuelle », a-t-il déclaré après les avoir rencontrés en 2014.

Earl poses with recipients of the Bakken Invitation in 2013.Earl avec les personnes recompensées par le Prix Bakken en 2014

Chaque année en décembre, les employés de Medtronic se réunissent pour marquer une autre "inspiration Bakken" : le Holiday Programm - la journée patient en France. L’entreprise invite des patients du monde entier afin qu’ils partagent leurs histoires et racontent comment la technologie médicale a amélioré leur vie. Des centaines d’employés remplissent l'auditorium de Medtronic pour l’événement - aux Etats-Unis ou au sein des sièges régionaux et locaux, tandis que des milliers d’autres écoutent ou regardent via la Medtronic TV.

 

Ron et Judy Brown avec Earl Bakken lors de son 90ème anniversaire.

Ron et Judy Brown avec Earl Bakken lors de son 90ème anniversaire.


Ron Brown, qui a reçu son premier pacemaker Medtronic en 1972, faisait partie des premiers patients à témoigner lors du Holiday Program. Chaque année, pendant 40 ans, Bakken lisait la lettre de Noël de Ron Brown aux employés réunis. Ron Brown et Earl Bakken,  le patient et le concepteur sont devenus amis. 

"Cet homme a été une source d’inspiration pour beaucoup de jeunes gens", déclare Ron Brown en 2014. « Je veux dire -  qu’être à ses côtés est inspirant. Vous savez qu’il réfléchit et qu’il tente constamment de résoudre les problèmes et lorsqu’il développait l’entreprise, lorsqu’il la créait, il pensait toujours à améliorer la santé.  Et l’inspiration qu’ll peut donner à d'autres pour les encourager à développer leurs idées est aussi grande que ce qu’il a accompli."

Earl avec Lyla Koch, 5 ans et implantée d'un pacemaker, en 1984.

Earl avec Lyla Koch, 5 ans et implantée d'un pacemaker, en 1984.


Lors de ses dernières années, Earl Bakken a été amené à réfléchir sur son héritage. "Lorsque vous rassemblez tout et que vous voyez une personne complétement rétablie – physiquement, mentalement, spirituellement –  grâce à ce que vous avez fait. À quelle meilleure carrière pourrait-on penser ?” a-t-il dit. 


Medtronic organisera un événement pour ses collaborateurs afin de célébrer ensemble la vie et les réalisations de Earl Bakken. La date n'a pas encore été définie.

Earl Bakken est né de l'union de Florence et Osval Bakken le 10 janvier 1924 à Minneapolis, dans le Minnesota. Il laisse dans le deuil son épouse Doris J. Bakken, sa soeur Marjorie Andersen de Avon (Indiana), ses enfants Wendy Watson et son époux Warren de New Brighton (Minnesota), Jeff Bakken et son épouse Linda Shaw de Onoro (Minnesota) Bradley Bakken et son épouse Mary de Onoro (Minnesota) , Pamela Petersmeyer et son mari Jeff de Prior Lake (Minnesota), ses beaux-enfants Ramona West de Waikoloa (Hawaï) et David Marshall et son épouse Linda de Rice (Minnesota), onze petits-enfants, trois beaux-petits-enfants et huit arrière-petits-enfants.