Degenerative Disc Disease

Discopathie dégénérative Votre santé

Traitements conservateurs

Les traitements conservateurs 

Il existe plusieurs types de traitements conservateurs, souvent administrés de manière concomitante.

Dans un premier temps, plusieurs traitements médicamenteux peuvent être proposés :

  • les myorelaxants qui réduisent les contractures des muscles de la colonne, souvent associées aux pathologies du dos ;
  • les antalgiques plus ou moins puissants qui réduisent la douleur ;
  • les anti-inflammatoires qui agissent à la fois sur la douleur et sur l'inflammation souvent présente (ils sont cependant contre-indiqués chez certaines personnes qui, par exemple, souffrent ou ont souffert d'ulcères gastroduodénaux, prennent des anticoagulants...).

Une prise en charge rhumatologique peut également être proposée avec la réalisation d'infiltrations directement au niveau de la zone douloureuse qui ont pour but, par l'injection de produit anti-inflammatoire, de réduire l'inflammation.

La kinésithérapie vise aussi à renforcer les muscles qui soutiennent la colonne ainsi que les muscles abdominaux pour en améliorer la statique.

Dans les pathologies dégénératives, le temps de repos doit être le plus court possible. En cas de douleur, inutile de rester plusieurs semaines couché au lit, il faut essayer de se mobiliser dès que possible.

L'échec, après quelques semaines des traitements conservateurs, peut conduire le médecin à discuter d'une indication opératoire (après réalisation d'un bilan radiologique s'il n'a pas déjà été fait).


Les informations présentées sur ce site web ne le sont qu'à titre purement informatif. Elles ne sauraient remplacer vos relations avec un professionnel de santé.