Maladie de Parkinson Votre santé

En pratique

Préparation et déroulement - thérapie de stimulation cérébrale profonde

Avant l'opération

La préparation générale précède de quelques semaines l’intervention et consiste, pour éviter d’éventuelles complications infectieuses, à s’assurer de l’absence d’affections cutanées (du cuir chevelu par exemple), dentaires (caries, abcès, etc..), ou autres.

Le soir précédant l'opération, le patient devra cesser de prendre ces médicaments afin de permettre à l'équipe soignante de mieux déterminer l'effet de la thérapie de SCP sur ses symptômes. 

Pendant l'opération

Une imagerie est effectuée (IRM généralement) afin de visualiser les zones spécifiques du cerveau où les électrodes seront implantées. Pour trouver la meilleure position de l’électrode pour contrôler vos symptômes, votre neurochirurgien peut stimuler différentes régions du cerveau pendant que vous bougez vos bras ou vos jambes, tapotez vos doigts ou faites semblant de boire dans une tasse. Le cerveau est insensible à la douleur. De ce fait, le patient ne ressent pas de douleur pendant cette stimulation.

Selon les équipes, l'opération se déroule, soit sous anesthésie locale, soit sous anesthésie générale, soit sous une anesthésie réversible qui consiste à endormir et réveiller le patient durant les phases qui nécessitent votre coopération. Le neurochirurgien décide en fonction de ce qui convient le mieux au patient.

L’opération dure entre 3 et 7 heures.

Après l’opération, une imagerie (IRM ou scanner) est effectuée afin de vérifier le bon placement des électrodes et l’absence de complication.

La mise en place du(des) neurostimulateur(s) se fait en général dans un deuxième temps, cette opération beaucoup plus brève se déroule sous anesthésie générale. Le neurostimulateur est placé sous la peau au niveau de la poitrine ou de l'abdomen puis relié aux électrodes.

Après l'intervention

Après la cicatrisation, le neurologue mettra en marche et programmera le neurostimulateur pour qu'il commence à envoyer les impulsions électriques. Ceci est réalisé avec le programmateur médical qui reçoit et envoie des signaux à partir et vers le stimulateur. 

Selon les patients, il faut plusieurs visites pour régler la stimulation afin que les paramètres qui conviennent le mieux soient déterminés. Avec le temps et l'évolution de la maladie, d'autres réglages peuvent être nécessaires. 


Les informations présentées sur ce site web ne le sont qu'à titre purement informatif. Elles ne sauraient remplacer vos relations avec un professionnel de santé.