DÉTAILS DU PRODUIT

Le capteur GuardianMC  Sensor (3), notre capteur le plus avancé, est une option qui convient à tous les styles de vie.

INTELLIGENT ET FIABLE

Une puce de diagnostic surveille l’état du capteur toutes les cinq minutes afin d’améliorer la performance du capteur et réduire la variabilité.

PRÉCIS

Notre capteur le plus précis.§

PRATIQUE

Une durée de vie jusqu’à 7 jours et un temps de démarrage réduit.

 
Femme marchant avec un capteur Guardian Sensor (3) sur le bras.
Guardian Connect app shown on a smartphone

OÙ LE PORTER

Le capteur GuardianMC Sensor (3) est approuvé par Santé Canada pour être porté sur l’abdomen, la fesse ou l’arrière du bras .

Woman rock climbing with the Guardian Sensor 3 on her arm.

POURQUOI CHOISIR LE CAPTEUR  GUARDIANMC SENSOR (3)

TECHNOLOGIE SMARTGUARDMC

Intégré à nos derniers progrès en matière de thérapie par pompe à insuline, le capteur Guardian Sensor (3) permet différents niveaux d’automatisation pour s’adapter à votre style de vie.

  • Le système MiniMedMC 670G – administration d’insuline adaptative et arrêt temporaire en cas de prédiction d’hypoglycémie*.
  • Le système de SGC GuardianMC  Connect – alertes prédictives jusqu’à 60 minutes*.

LOGICIEL CARELINKMC PERSONAL EXCLUSIF

Un programme Web qui recueille de l’information directement à partir de votre système de gestion du diabète Medtronic. Grâce à lui, vous pouvez produire des rapports qui serviront lors de vos visites chez le médecin et du suivi de vos progrès.

Medtronic et Blue Shield

Foire aux questions

    

Tout développer

Combien de temps est-ce que je peux porter le capteur Guardian Sensor (3) avant de devoir le changer?

Les diagnostics intelligents du transmetteur surveillent l’état du capteur de façon continue et proactive. Le capteur Guardian Sensor (3) peut être porté pendant 7 jours. Cependant, si votre capteur ne fonctionne pas correctement, vous pourriez recevoir une alerte pour changer votre capteur. Chaque boîte mensuelle de capteurs comprend suffisamment de capteurs pour 30 jours d’utilisation pour vous garantir une utilisation sécuritaire et des valeurs de glucose du capteur fiables et exactes.

Sur quelles parties du corps est-ce que je peux insérer le capteur Guardian Sensor (3)?

Le capteur Guardian Sensor (3) est-il compatible avec ma pompe?

Où puis-je me procurer de l’adhésif supplémentaire pour mon capteur Guardian Sensor (3)?

Comment puis obtenir un remplacement pour un capteur endommagé?

Quelle est la différence entre les deux capteurs?

RENSEIGNEMENTS DE SÉCURITÉ IMPORTANTS :

SYSTÈME DE SGC GUARDIANMC CONNECT

  • N’utilisez pas le système Guardian Connect pour les patients pédiatriques avant d’avoir minutieusement examiné (avec votre professionnel de la santé) la performance du système d’alerte dans le guide de l’utilisateur de l’application Guardian Connect et la précision du capteur dans le document de performance du capteur Guardian Sensor (3). Demandez à votre professionnel de la santé la meilleure façon de paramétrer les alertes du système Guardian Connect afin de réduire le risque de manquer les cas d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie.
  • Lors de l’essai clinique mené chez les enfants (de 3 à 18 ans), de plus grandes différences ont été observées entre le système Guardian Connect et les valeurs réelles de glycémie comparativement aux différences observées lors de l’essai clinique mené chez les adolescents et les adultes (de 14 à 75 ans), particulièrement lorsque le taux de glycémie était bas.
  • Lors de l’essai clinique mené chez les enfants, un pourcentage important de cas d’hypoglycémie n’a pas été détecté par le système Guardian Connect. Ne vous fiez pas uniquement aux alertes du système Guardian Connect pour détecter l’hypoglycémie.
  • Lors de l’essai clinique mené chez les enfants, le système Guardian Connect a émis un pourcentage élevé de fausses alertes d’hypo et d’hyperglycémie. Le système Guardian Connect n’est pas destiné à apporter des ajustements au traitement : vérifiez toujours votre glycémie capillaire avant d’ajuster un traitement.
  • Lors de l’essai clinique mené chez les enfants, l’activation des alertes prédictives « Alerte avant hypo » et « Alerte avant hyper » a grandement réduit le pourcentage des cas d’hypo et d’hyperglycémie manqués, mais a également beaucoup augmenté le pourcentage de fausses alertes d’hypo et d’hyperglycémie. N’ignorez pas les alertes de votre système Guardian Connect. Suivez toujours les instructions de thérapie de votre professionnel de la santé lorsque vous réagissez à une alerte de votre système Guardian Connect.
*

Le système de SGC Guardian Connect est conçu pour surveiller le taux de glucose pour les personnes âgées de 3 ans ou plus atteintes de diabète sucré. Le système MiniMed 670G est conçu pour la gestion du diabète sucré de type 1 chez les personnes âgées de 7 ans et plus nécessitant de l’insuline.

Au Canada, le positionnement et l’insertion du capteur pour les enfants de 7 à 13 ans ont été étudiés seulement pour le ventre (l’abdomen) et la fesse; ils ne sont donc pas autorisés dans les autres régions.

Pour les personnes de 14 ans et plus, le positionnement et l’insertion du capteur ont été étudiés seulement pour le ventre (l’abdomen) et l’arrière de l’avant-bras; ils ne sont donc pas autorisés dans les autres régions.

Le système est conçu pour compléter et non remplacer l’information obtenue par l’intermédiaire des instruments de surveillance de la glycémie standards. Tous les ajustements apportés à une thérapie doivent être fondés sur les mesures obtenues à partir d’un lecteur de glycémie standard et non sur les valeurs fournies par le système.

§

Données au dossier. 2019

1

Résumé des données sur l’innocuité et l’efficacité du système MiniMedMC 670G https://www.accessdata.fda.gov/scripts/cdrh/cfdocs/cfpma/pma.cfm?id=p160017. Consultés le 31 juillet 2018. Insertion dans le bras, trois à quatre calibrations par jour.

Les renseignements qui figurent sur ce site sont fournis à titre indicatif et ne se substituent pas aux conseils de votre médecin. Discutez toujours avec votre médecin du diagnostic et des renseignements sur le traitement.