Reprendre sa vie en main malgré le diabète un peu plus chaque jour

Un patient américain explique comment la pompe à insuline auto-ajustable maintenant homologuée au Canada a changé sa vie

Après avoir vécu avec le diabète de type 1 pendant près de la moitié de sa vie, Rob Howe, 30 ans, a l’impression de récupérer enfin une partie du temps et de l’énergie qu’il consacrait chaque jour à gérer son état de santé.

Rob, un résident de Dallas, au Texas, fait partie des 100 000 Américains qui ont commencé à utiliser la première pompe à insuline auto-ajustable au monde, le système MiniMedMC 670G de Medtronic, depuis son approbation aux États-Unis il y a deux ans par la Food and Drug Administration.

Les Canadiens atteints de diabète de type 1 pourront bientôt avoir accès à cette technologie révolutionnaire, qui aide à stabiliser la glycémie 24 heures sur 24 en ajustant automatiquement l’administration d’insuline basale en fonction des besoins en insuline en temps réel. Santé Canada a autorisé l’utilisation du système pour les personnes atteintes de diabète de type 1 de 7 ans et plus. Medtronic devrait commencer la mise en circulation commerciale du système MiniMed 670G au Canada plus tard cet automne. Environ 300 000 Canadiens sont atteints du diabète de type 1.

Rob Howe

Ancien joueur de basket-ball professionnel et entrepreneur, Rob affirme que le système MiniMed 670G lui a permis de maintenir sa glycémie à un niveau optimal plus souvent, lui donnant plus de liberté pour se concentrer sur sa vie plutôt que sur ses soins personnels.

« Je dépense moins d’énergie à penser à mon diabète, dit-il. C’est graduel, mais ça s’accumule avec le temps. Je crois que tous les grands trésors de la vie proviennent de l’intérêt composé, donc récupérer un peu de chaque jour va me rapporter énormément à long terme. »

Rob a reçu un diagnostic de diabète de type 1 alors qu’il avait 16 ans et indique qu’il était d’abord sceptique quant à la pertinence d’une nouvelle technologie pour lui. Il utilisait une pompe à insuline moins sophistiquée depuis près d’une décennie et avait réussi à maintenir sa glycémie à un niveau sain en surveillant soigneusement son alimentation, son exercice physique et son apport en insuline. Cependant, ses recherches sur la science et la technologie derrière le système MiniMed 670G l’ont convaincu que cela pourrait lui être bénéfique. Il a commencé à utiliser le système en février 2018.

Maintenant, j’ai la confiance nécessaire pour m’entraîner et faire de l’activité physique et je sais que ma pompe pense à tout pour moi.

Rob Howe, un patient americain qui utilise le système Minimed 670G

« Je suis en mesure de constater qu’en fonction du temps passé dans la plage cible – la mesure principale de la pompe – mes chiffres restent dans une plage beaucoup plus étroite sur une plus longue période. Même si j’avais un bon contrôle auparavant, je me sens beaucoup plus confiant pour ce qui est de la prise de décisions avec le système MiniMed 670G, explique-t-il. Il me libère d’une partie du stress et me permet d’être moi-même tout en évitant que le diabète soit aussi présent dans ma vie. »

Rob, qui a joué au basket-ball contre les Harlem Globetrotters en tant que membre des Generals de Washington, affirme que le système MiniMed 670G lui permet d’être plus actif sans qu’il ait à se soucier des montées en flèche de sa glycémie.

Il avait l’habitude d’enlever son ancienne pompe à insuline avant de jouer au basket-ball ou de faire beaucoup d’exercice parce qu’il n’était pas sûr que la pompe puisse supporter l’effort et l’énergie supplémentaires. Par conséquent, sa glycémie grimpait en flèche pendant les parties de basket-ball et il lui était difficile de s’adonner à ce sport qu’il adorait.

Le système MiniMed 670G peut être porté pendant une activité physique intense et continue afin de surveiller la glycémie et d’effectuer des ajustements d’insuline.

« Maintenant, j’ai la confiance nécessaire pour m’entraîner et faire de l’activité physique et je sais que ma pompe pense à tout pour moi, dit Rob. Si ma glycémie commence à monter, la pompe va la corriger et si elle commence à baisser, la pompe arrêtera de me donner de l’insuline et me maintiendra dans une plage saine. »

Rob indique que le système MiniMed 670G lui redonne confiance en l’avenir, sachant qu’il peut gérer efficacement son diabète de type 1 avec moins d’efforts.

« Quand je pense aux 50 prochaines années de diabète dans ma vie, de 30 à 80 ans, ça me donne beaucoup d’espoir pour ce qui m’attend. »


Rob Howe et un ambassadeur Medtronic Minimed et le fondateur du site Diabetics Doing Things. Il demeure à Dallas avec sa conjointe Erica et leurs animaux de compagnie, Rowan, Michael et Enzo.

 

 

* Quelques interactions de l'utilisatreur requises.