POMPES À INSULINE

POINTS CLÉS

  • Plus de 30 millions d'Américains — soit plus de 9 % de la population — sont atteints de diabète, dont 1,25 million d'enfants et d'adultes atteints de diabète de type 1. Le diabète demeure la 7e cause de décès aux États-Unis et dans le monde.

  • Les pompes à insuline sont des systèmes médicaux sophistiqués utilisés pour administrer l'insuline aux patients atteints de diabète qui n'ont pas la capacité d'en produire naturellement. La pompe administre l'insuline de manière à imiter, le plus fidèlement possible, le fonctionnement d'un pancréas humain en santé dans le but de normaliser autant que possible la glycémie.

  • Depuis plus de 35 ans, Medtronic et sa filiale MiniMed s'engagent à aider les personnes atteintes de diabète à obtenir de meilleurs résultats cliniques et une meilleure qualité de vie, en commençant par l'introduction de la pompe à insuline MiniMed 502 et maintenant avec le premier système en boucle fermée hybride au monde.

  • L'ensemble complet et rigoureux d'essais cliniques et de données en situations réelles appuie fortement l'innocuité et l'efficacité de nos pompes à insuline, qui ont bénéficié à 1,2 million de patients au cours des quatre dernières décennies.

 

PRÉSENTATION

1. Le diabète touche plus de 30 millions d'Américains et est la 7e cause de décès aux États-Unis.

Plus de 30 millions d'Américains — soit plus de 9 % de la population des États-Unis — sont atteints de diabète, dont 1,25 million d'enfants et d'adultes atteints de diabète de type 1. Environ 1,5 million d'Américains reçoivent un diagnostic de diabète chaque année. Le diabète demeure la 7e cause de décès aux États-Unis, avec 79 535 certificats de décès l'indiquant comme cause sous-jacente de décès et un total de 252 806 certificats de décès l'indiquant comme cause sous-jacente ou facteur de décès[1]. On estime qu'une personne sur onze sera atteinte de diabète d'ici 2045[2].

L’hyperglycémie et l’hypoglycémie peuvent entraîner de graves complications à court et à long terme, comme l’insuffisance rénale, la cécité, les lésions nerveuses, l’infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux et les complications liées à la grossesse. Les hypoglycémies peuvent être potentiellement mortelles, particulièrement la nuit lorsqu’elles sont plus difficiles à gérer. En effet, le diabète de type 1 est associé à une diminution de l’espérance de vie pouvant aller jusqu’à 13 ans[3].

2. Pompes à insuline MiniMed de Medtronic

Depuis plus de 35 ans, Medtronic et sa filiale MiniMed s'engagent à aider les personnes atteintes de diabète à obtenir de meilleurs résultats cliniques et une meilleure qualité de vie, depuis le lancement de la pompe à insuline MiniMed 502 et les innovations subséquentes qui ont mené à notre dernière avancée, soit le système en boucle fermée hybride.

Ces innovations comprennent des produits pour améliorer davantage la prise en charge du diabète, y compris des canules souples et douces pour améliorer le confort du patient, des systèmes de surveillance continue de la glycémie pour une meilleure maîtrise de la glycémie et des logiciels avancés pour aider les personnes atteintes de diabète à éviter les épisodes d’hypoglycémie et d’hyperglycémie. Des études à grande échelle menées au cours des 15 dernières années ont démontré que nos technologies de pompe à insuline améliorent considérablement la prise en charge du diabète.

3. De solides données d'essais cliniques indiquent que les pompes à insuline MiniMed de Medtronic sont sécuritaires.

Dans l'évaluation et la surveillance de l'innocuité de nos produits, Medtronic examine attentivement l'ensemble des preuves scientifiques disponibles, en privilégiant les données provenant d'essais cliniques contrôlés et d'études menées dans des situations réelles. L'ensemble de ces données appuie fortement l'innocuité et l'efficacité de nos pompes à insuline, qui ont bénéficié à plus de 1,2 million de patients au cours des quatre dernières décennies.

Ressources supplémentaires:


1

Voir American Diabetes Association, « Statistics About Diabetes », disponible à l'adresse suivante http://www.diabetes.org/diabetes-basics/statistics/(dernière visite le 6 novembre 2018).

3

The Journal of the American Medical Association, vol. 313, nᵒ 1 (2015), p. 1‑9.