DIABÈTE DE TYPE 1 QU’EST-CE QUE LE DIABÈTE?

QU’EST-CE QUE LE DIABÈTE DE TYPE 1?

Le diabète survient lorsque le corps cesse de produire de l’insuline, parce que les cellules du pancréas qui produisent l’insuline sont détruites ou qu’elles ne fonctionnent pas. C’est ce qui arrive lorsque le système immunitaire du corps attaque et détruit les cellules du pancréas qui produisent l’insuline.

Les personnes atteintes de diabète de type 1 doivent recevoir plusieurs injections d’insuline par jour ou utiliser une pompe à insuline pour vivre. Le diabète de type 1 est généralement diagnostiqué chez les enfants et les jeunes adultes, mais il peut également être diagnostiqué chez les adultes.

Femme dans un parc

LES CAUSES DU DIABÈTE DE TYPE 1 :

Dans le cas du diabète de type 1, le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline, l’hormone qui aide les cellules à utiliser la glycémie (le glucose) comme source d’énergie. C’est le résultat d’un processus auto-immun.

Il n’existe actuellement pas de moyen de prédire ou d’empêcher le diabète de type 1. Contrairement au diabète de type 2, il n’existe pas de corrélation connue entre le diabète de type 1 et le poids, le cholestérol ou la pression sanguine.

SYMPTÔMES

Les symptômes du diabète de type 1 peuvent varier considérablement. Elles peuvent inclure :

  • Augmentation de la soif et mictions fréquentes
  • Perte de poids
  • Faim extrême
  • Vomissements
  • Douleurs abdominales et fatigue

Les femmes atteintes de diabète de type 1 peuvent cesser d’avoir leurs règles.

FACTEURS DE RISQUE

Des antécédents familiaux de diabète de type 1 peuvent augmenter les risques. Certaines infections virales peuvent également augmenter les risques.

DIAGNOSTIC

La plupart des personnes reçoivent un diagnostic de diabète de type 1 après une hospitalisation pour des symptômes de glycémie très élevée (hyperglycémie) ou très faible (hypoglycémie). Les médecins feront une série de tests pour vérifier l’acidocétose, une maladie pouvant entraîner le coma et la mort.

Des analyses de sang les aideront à déterminer la glycémie (le glucose) et avoir une indication de la quantité d’insuline produite. Il est important de consulter votre médecin si vous pensez présenter des symptômes de diabète.

Diagnostic du diabète par un médecin

OPTIONS DE THÉRAPIE POUR LE DIABÈTE DE TYPE 1

Pour que le taux de glucose soit maintenu dans la plage cible, et pour atténuer le risque de complications, des doses précises d’insuline doivent être administrées. Cela peut se faire par le biais de différentes technologies.

THÉRAPIE
TRADITIONNELLE

La thérapie traditionnelle implique deux ou trois injections par jour d’un mélange d’insuline à action prolongée et d’insuline à action rapide. Ce type de thérapie est maintenant peu courant pour les personnes atteintes de diabète de type 1.

INJECTIONS QUOTIDIENNES
MULTIPLES (IQM)

La thérapie par IQM comprend généralement au moins trois injections d’insuline par jour. Les IQM impliquent l’injection d’insuline à action prolongée pour l’insuline basale et des injections d’insuline à action rapide avant les repas.

EN APPRENDRE DAVANTAGE SUR LES IQM

TECHNOLOGIE DE
POMPE À INSULINE

Cette technologie élimine le besoin d’injections fréquentes en libérant des petites doses précises d’insuline à action rapide.

EN APPRENDRE DAVANTAGE SUR LA TECHNOLOGIE DE POMPE À INSULINE

TECHNOLOGIE DE POMPE À
INSULINE MUNIE D’UN CAPTEUR

Ce système est composé de trois parties : une pompe à insuline « intelligente », un système de surveillance du glucose en continu (SGC) et un logiciel de gestion de la technologie. Dans certains cas, la libération d’insuline peut être modifiée par une lecture du glucose en continu.

EN APPRENDRE DAVANTAGE SUR CETTE TECHNOLOGIE

Les renseignements qui figurent sur ce site sont fournis à titre indicatif et ne se substituent pas aux conseils de votre médecin. Discutez toujours avec votre médecin du diagnostic et des renseignements sur le traitement.