Personnes en train de peindre

Intervention chirurgicale : À quoi s'attendre - implantation d'une pompe

Douleur chronique

Administration de médicament par voie intrathécale

Si votre médecin et vous décidez d'utiliser une pompe d'administration de médicament dans le cadre de votre plan de traitement de la douleur, sachez que l'implantation du système se fera par voie chirurgicale.

Avant l'intervention chirurgicale, votre médecin et vous déciderez de l'emplacement de la pompe pour votre confort.

Le jour de l'intervention chirurgicale, vous recevrez une anesthésie locale ou générale. Une fois que vous serez sous anesthésie, votre chirurgien :

  • pratiquera une incision pour créer un espace où loger la pompe;
  • pratiquera une seconde incision dans le dos pour le cathéter;
  • percera un tunnel pour le cathéter;
  • positionnera la pompe et le cathéter.

Une fois que la pompe et le cathéter seront en place, les incisions seront ensuite refermées et l'intervention chirurgicale sera terminée. L'intervention chirurgicale dure environ 1 à 3 heure(s). La durée de votre séjour à l'hôpital varie selon la préférence de votre médecin et les pratiques en vigueur de l'hôpital.

La pompe et le cathéter implantés sont insérés sous la peau par voie chirurgicale. Des complications chirurgicales peuvent survenir et comprennent l'infection, la fuite de liquide rachidien et les maux de tête. Vous ne devriez pas subir une intervention d'implantation si vous avez une infection active au moment prévu où sera posé l'implant.

Une fois que le système de perfusion sera implanté, des complications liées au dispositif peuvent se produire nécessitant une intervention chirurgicale. Un surdosage ou un sous-dosage du médicament peut survenir en raison de ces complications et avoir des effets indésirables graves et même mettre la vie du patient en danger. Les complications possibles comprennent le déplacement du cathéter ou de la pompe dans l'organisme ou à travers la peau. Le cathéter peut fuir, se déchirer, se tordre ou se déconnecter. La pompe peut s'arrêter en raison de l'épuisement de la pile ou de la défaillance d'une autre partie du système de perfusion. En outre, des masses inflammatoires ont été signalées à la pointe du cathéter, pouvant entraîner des complications, y compris une paralysie.

Pour de l'information supplémentaire concernant l'innocuité, se reporter à la section Information importante sur l'innocuité. Toujours discuter des risques potentiels et des bienfaits du traitement avec votre médecin.


L’information sur ce site ne doit pas être utilisée en tant que substitut pour les conseils de votre médecin. Assurez-vous de discuter avec votre médecin à propos des informations sur votre diagnostic et votre traitement