50 ANS DE COLLABORATION AU CANADA

Medtronic a pour mission de travailler avec les systèmes de soins de santé afin de soutenir la transition vers des soins de santé basés sur la valeur.

Un pays de premières

L’écosystème des soins de santé du Canada compte de nombreuses premières. En 1922, les docteurs Frederick Banting et Charles Best ont été les premiers à découvrir l’insuline. En 1949, Wilfred Bigelow et John Callaghan ont été les premiers à découvrir l’utilisation de la stimulation électrique pour régulariser les battements du cœur. Et en 1968, le Canada est devenu la première filiale internationale de Medtronic, aujourd’hui l’une des plus grandes entreprises de technologie, de solutions et de services médicaux au monde.

Medtronic a eu des débuts modestes – elle a été fondée en 1949 en tant qu’atelier de réparation de dispositifs médicaux dans le garage du cofondateur Earl Bakken. En 1957 à Minneapolis, après qu’une panne de courant eut causé la mort d’un patient pédiatrique dépendant d’un stimulateur cardiaque branché au mur, le Dr Walter Lillehei a demandé à Earl Bakken de créer le premier stimulateur cardiaque à transistors alimenté par pile1.

Cette collaboration entre Medtronic et un médecin a été la première d’une longue série d’innovations significatives qui ont amélioré la vie de millions de patients dans le monde entier. Au Canada, cela comprend de nombreuses collaborations avec des médecins pour la conception de dispositifs comme les implants rachidiens, les moniteurs cardiaques implantables et les technologies de cryoablation.

Linq

Le Moniteur Cardiaque Implantable Reveal LINQ


Collaboration en matière de recherche

Bien que le Canada ne représente qu 2% du marché mondiale de dispositifs médicaux2, sa contribution à la rechereche est bien supérieure3, et pour cause. En effet, le Canada possède un système médical tertiaire concentré, des centres d’excellence parmi les meilleurs au monde en matière de santé de la population basée sur des données probantes, ainsi que des capacités de recherche de classe mondiale.

Il n’est donc pas surprenant qu’en 2017, Medtronic comptait plus de 28 essais cliniques en cours au Canada et qu’un nombre important de ses essais mondiaux impliquent un site canadien.

L’un des essais les plus importants financés par Medtronic Canada a été un essai clinique à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, qui a démontré que la thérapie de resynchronisation cardiaque permettait d’améliorer de 30 % la survie de certains patients atteints d’insuffisance cardiaque. Annoncés en 2010, les résultats de cet essai ont depuis lors profité à des milliers de patients.

Un nouveau type de collaboration 

Medtronic croit que son rôle implique plus que le développement de stimulateurs cardiaques, de pompes à insuline et d’autres dispositifs de pointe pour lesquels elle est reconnue. Medtronic collabore avec les chefs de file des systèmes de santé afin d’appliquer son expertise en technologie et en innovation pour aider à transformer les systèmes de santé qui luttent pour rester viables dans un contexte d’augmentation des coûts, de pressions cliniques et de vieillissement de la population.

C’est pourquoi Medtronic a créé en 2013 l’unité des Solutions de santé intégrées (IHS), un service qui ne s’arrête pas aux dispositifs, mais qui se concentre plutôt sur les solutions et services à l’échelle du système. À l’heure actuelle, les IHS de Medtronic aident des hôpitaux et des systèmes de santé à harmoniser les valeurs de l’ensemble du continuum de soins en offrant des soins améliorés et efficaces aux patients.

En Ontario, l’unité IHS a collaboré avec le Centre d’éducation sur le diabète du Brampton Civic Hospital afin de trouver des solutions pour augmenter le nombre de visites de nouveaux patients, augmenter la capacité des classes et diminuer le nombre de rendez-vous manqués. En travaillant avec les IHS, le centre a réalisé des économies de 2 600 heures en améliorant l’efficacité de divers processus, ce qui a libéré du temps pour effectuer 33 % plus de visites de patients tout en réduisant les temps d’attente de deux mois à moins de trois semaines*.

Pour sa part, le Centre cardiaque du Nouveau-Brunswick a tiré parti de l’expertise clinique et opérationnelle approfondie de Medtronic et, en six mois, a augmenté la capacité de ses salles d’opération de 14 % et réduit les temps d’attente moyens de 44 %, passant d’environ quatre mois à deux mois (c.-à-d. de 118 à 66 jours)*.

« Si vous considérez le système lui-même comme un patient souffrant de problèmes de durabilité et d’épuisement professionnel, explique Neil Fraser, président de Medtronic Canada, ce que nous essayons de faire, c’est de nous attaquer à une maladie qui peut être aidée par la technologie, l’innovation et la collaboration. Cela s’harmonise parfaitement avec notre mission qui consiste à soulager la douleur, à rétablir la santé et à prolonger la vie parce qu’il y a beaucoup de douleur dans le système. Et il y a aussi beaucoup de choses que nous pouvons faire dans les domaines où nous avons de l’expertise pour continuer à aider le système de santé canadien à s’améliorer. » 

À cette fin, Medtronic collabore avec le système de soins de santé pour améliorer l’accès aux technologies médicales grâce à une approche basée sur la valeur plutôt que sur le volume, ce qui promet de meilleurs résultats pour les patients à un coût moindre. Cela implique une collaboration avec les hôpitaux sur les voies d’accès des patients, avec les cliniciens et les chercheurs dans le cadre d’essais cliniques, ainsi qu’avec les organisations et les ministères de la Santé pour éliminer les obstacles aux soins de santé basés sur la valeur.

Soins de santé basés sur la valeur au Canada

Selon l’étude mondiale de l’Economist Intelligence Unit sur l’état de préparation des pays aux soins de santé basés sur la valeur, le Canada a obtenu la cote « modérée », et seuls deux pays ont obtenu une cote plus élevée. La couverture universelle des soins médicaux et hospitaliers au Canada et ses expérimentations en matière de paiement groupé ont contribué à cette cote.

Voici ce que M. Fraser a à dire en ce qui concerne l’avenir de Medtronic et des systèmes de soins de santé : « Tant de choses changent grâce à la technologie et aux réseaux sociaux disponibles. Nous sommes impliqués dans des domaines comme l’intelligence artificielle, la robotique et la médecine personnalisée – sans oublier que l’opinion des patients est importante pour nous. Nous intégrons de plus en plus les résultats et les expériences des patients dans la façon dont nous mesurons le succès de nos produits et l’incidence de l’évolution des politiques de santé sur les résultats des patients. »

Neil Fraser

Neil Fraser, president of Medtronic Canada



Medtronic comprend que pour tirer profit des innovations transformatrices, elle doit aussi rendre les soins de santé plus durables. L’avenir des soins de santé basés sur la valeur dépendra de la collaboration entre l’industrie, les médecins, les chefs de file des systèmes de santé et les patients.

Que ce soit dans un garage à Rimouski ou dans une salle d’imagerie de pointe à Halifax, la prochaine percée majeure dans le domaine des soins de santé pourrait bien venir d’un autre Canadien.


References

1

https://1957timecapsule.wordpress.com/2014/10/31/october-31-1957-tragic-power-failure-at-minnesota-hospital-spurs-life-saving-invention/

2

 https://www.ic.gc.ca/eic/site/lsg-pdsv.nsf/eng/h_hn01736.html

3

https://www.theglobeandmail.com/news/national/canada-ranked-fourth-in-the-world-for-scientific-research/article4571162/


*

Données en dossier.