UN TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE SANS OPIOÏDE

La stimulation médullaire de Medtronic peut constituer un traitement sans opioïde efficace contre la douleur chronique réfractaire.

 

L’histoire de Skip Parks

Erwin « Skip » Parks fait partie des plus de cent millions d’Américains souffrant de douleurs chroniques. 

Jamais il ne lui était venu à l’esprit qu’il pouvait devenir dépendant aux drogues.

« Lorsque j’ai réalisé que j’étais dépendant, j’étais dévasté », raconte-t-il.

Erwin Parks, âgé de 60 ans, et des millions d’autres Américains1 sont dépendants à un médicament antidouleur prescrit par des médecins pour atténuer les douleurs chroniques.

Quand la douleur était à son comble, même un score de douleur de 10 sur 10 ne pouvait la décrire. « J’étais invalide, je ne pouvais plus rien faire », a-t-il ajouté.

M. Parks a été ingénieur dans la Marine pendant presque 20 ans. Dans le cadre de ses fonctions, il a subi plusieurs blessures au dos qui ont nécessité des opérations et l’ont rendu invalide. Au fil des ans, les médecins lui ont prescrit des doses de plus en plus fortes d’opioïdes pour ses douleurs intenses, mais elles ne sont pas parvenues à les atténuer.

Un jour, M. Parks s’est dit qu’il devait bien y avoir une autre solution. Ses médecins lui ont alors recommandé la stimulation médullaire.

C’est à l’hôpital OhioHealth de Columbus que le Dʳ Chris Karas lui a implanté l’appareil IntellisMC de Medtronic dans le bas du dos du côté gauche. Des fils, ou sondes, sont branchés à l’appareil rechargeable et sont implantés à divers endroits de la moelle spinale pour envoyer de légères impulsions électriques apaisant la douleur.

« L’atténuation de la douleur est instantanée pour la plupart des patients, explique le Dʳ Karas. Nous pouvons constater une amélioration fonctionnelle très rapidement, habituellement après une ou deux semaines, bien que les résultats varient d’un patient à l’autre. »

« Mon score de douleur est passé de plus de 10 à environ 6, une nette amélioration pour moi, décrit M. Parks. Je peux supporter un 6. »

Skip Parks holding his guitar.

Skip Parks

TECHNOLOGIE SOUS-UTILISÉE

Erwin Parks fait partie des plus de cent millions d’Américains souffrant de douleurs chroniques1. La plupart reçoivent un traitement à base d’opioïdes, mais jusqu’à 29 % d’entre eux ne respecteraient pas la posologie2.

Le Dʳ Michael Bourn a fait partie d’un groupe de travail chargé de résoudre la crise des opioïdes en Ohio. « Je ne crois pas que la stimulation médullaire soit une panacée, mais elle a sa place dans une stratégie multidimensionnelle de prise en charge de la douleur, surtout si l’objectif est de diminuer la consommation d’opioïdes », explique-t-il.

À un certain moment, même lever un appareil photo était trop douloureux pour M. Parks. Grâce à la stimulation médullaire, il peut à nouveau vivre sa vie pleinement. « Je peux redevenir moi-même », a-t-il déclaré.

« Ce qui me manquait le plus, c’était de pouvoir prendre ma femme dans mes bras la nuit. La dernière fois remontait à des années, a-t-il ajouté. L’appareil Intellis me permet de bouger, de rouler, de dormir sur le côté et de prendre ma femme dans mes bras à nouveau. C’est incroyable! »

2

Vowles KE, McEntee ML, Julnes PS, Frohe T, Ney JP, van der Goes DN. Rates of opioid misuse, abuse, and addiction in chronic pain: a systematic review and data synthesis. Pain. 2015;156(4):569-576. doi:10.1097/01.j.pain.0000460357.01998.f1.