OPTIONS DE TRAITEMENT DU RGO DÉPISTAGE ET TRAITEMENT DES REFLUX

Si vous avez reçu un diagnostic de reflux gastro-œsophagien pathologique (RGO), diverses options s’offrent à vous pour vous aider à gérer vos symptômes.

GESTION DE VOS SYMPTÔMES DE RGO

Si vous avez reçu un diagnostic de RGO basé sur vos symptômes ou sur une pH-métrie objective, diverses options s’offrent à vous pour vous aider à gérer vos symptômes. De nombreuses personnes parviennent à gérer leurs symptômes de RGO en modifiant leurs habitudes de vie ou en prenant des médicaments en vente libre. Par contre, dans des cas plus graves, certaines personnes peuvent nécessiter des médicaments plus puissants ou une intervention chirurgicale pour soulager leurs symptômes.

Un homme est assis sur le bord du lit pour prendre son médicament et sa femme dort à côté de lui.

CHANGEMENTS DANS LES HABITUDES DE VIE POUR TRAITER LE RGO

Les médecins suggèrent souvent d’adopter des habitudes de vie différentes pour soulager les symptômes du RGO1, 2.

Ces nouvelles habitudes peuvent comprendre les suivantes :

  • Éviter les aliments et les boissons qui provoquent les symptômes;
  • Perdre du poids;
  • Cesser de fumer;
  • Éviter de manger dans les trois heures avant d’aller au lit.


MÉDICAMENTS POUR TRAITER LE RGO

Si vous ne ressentez aucun soulagement quelques semaines après avoir adopté les habitudes de vie recommandées, votre médecin pourrait vous prescrire des médicaments en vente libre ou sur ordonnance pour traiter le RGO.

Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) sont un médicament qui diminue la production d’acide gastrique. Cependant, les IPP ne sont pas toujours efficaces; en effet, approximativement 30 % des personnes atteintes de RGO ne réagissent pas aux IPP et continuent de ressentir des symptômes3. Pour ces personnes, les médicaments ne traitent pas le problème à la source.

Si vous prenez des antiacides depuis des mois et que vous présentez toujours des symptômes (douleurs à l’estomac, nausée, difficulté à avaler ou difficulté à respirer la nuit), vous devez consulter un gastroentérologue.

Voici d’autres médicaments qui peuvent vous aider à traiter les symptômes du RGO :

  • Antiacides — médicaments en vente libre qui neutralisent l’acide gastrique, comme TumsMC*, GavisconMC*, DiovolMC* ou RolaidsMC*
  • Antagonistes des récepteurs H2— médicaments qui réduisent la production d’acide en bloquant la libération d’acide gastrique, comme ZantacMC*, PepcidMC* ou Axid.

Les IPP et les autres médicaments peuvent procurer un soulagement, mais chez certains patients, ils ne font que « masquer » les symptômes et ne traitent pas la cause fondamentale des symptômes, ce qui peut retarder le diagnostic de RGO4. Il est important de noter que si un IPP vous est prescrit, vous devez prendre le médicament exactement comme indiqué, pas seulement lorsque vous ressentez des symptômes.

Si vous avez reçu un diagnostic de RGO reposant sur vos symptômes, prenez des IPP régulièrement et si vous présentez toujours des symptômes de reflux, discutez avec un gastroentérologue de la possibilité d’effectuer une pH-métrie.


INTERVENTION CHIRURGICALE POUR TRAITER LE REFLUX GASTRO-ŒSOPHAGIEN

Le RGO peut souvent être pris en charge grâce à l’adoption d’habitudes de vie différentes et à la prise de médicaments. Les gastroentérologues peuvent recommander des interventions supplémentaires aux patients dont les symptômes ne sont pas soulagés par les médicaments ou des changements dans les habitudes de vie.

Une intervention chirurgicale est recommandée uniquement aux personnes dont les symptômes de RGO ne sont pas soulagés par les médicaments ou des changements dans les habitudes de vie5. Une des interventions chirurgicales utilisées pour traiter le RGO est la fundoplicature par laparoscopie. Cette intervention minimalement invasive renforce la valve à la base de l’œsophage afin de prévenir le reflux.

Les renseignements et les ressources qui figurent sur ce site sont fournis à titre indicatif et ne se substituent pas aux conseils de votre médecin. Discutez toujours avec votre médecin du diagnostic et des renseignements sur le traitement, y compris des risques. N’oubliez pas que tous les traitements et les résultats obtenus à la suite de ces traitements sont propres à chaque patient. Les résultats peuvent varier.

*

Les marques des tierces parties sont des marques de commerce de leurs détenteurs respectifs. Toutes les autres marques sont des marques de commerce d’une compagnie de Medtronic.

1

M. MacGill, « Acid Reflux: Causes, Symptoms and Treatments ». Tiré de https://www.medicalnewstoday.com/articles/146619.php. Consulté le 15 décembre 2016.

2

« Diseases and Conditions: GERD », Mayo Clinic. Tiré de http://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/gerd/basics/lifestyle-home-remedies/con-20025201. Consulté le 15 décembre 2016.

3

M. Vaezi, A. Zehrai et E. Yuksel, « Testing for refractory gastroesophageal reflux disease », ASGE Leading Edge, vol. 2, nᵒ 2 (2012), p. 1‑13. American Society for Gastrointestinal Endoscopy,

4

« How to Treat Heartburn », Tiré de http://howtotreatheartburn.com/how-to-wean-off-ppis-and-why/. Consulté le 15 décembre 2016.

5

« Heartburn/GERD Health Center », WebMD. Tiré de http://www.webmd.com/heartburn-gerd/guide/treating-with-surgery. Consulté le 15 décembre 2016.