QU’EST-CE QUE LA DYSPHAGIE?

Apprenez-en plus sur les causes et les symptômes des problèmes de déglutition persistants, également appelés dysphagie.

COMPRENDRE LA DYSPHAGIE

La dysphagie est un terme médical qui désigne une difficulté à avaler. Une personne atteinte a besoin de plus de temps et d’effort pour avaler complètement une bouchée. Ce problème peut survenir à tout âge, mais il est plus fréquent chez les personnes âgées. La difficulté à avaler survient parfois après avoir mangé trop rapidement ou avoir mal mastiqué ses aliments. Cependant, si cette difficulté est persistante, elle peut indiquer un problème plus grave.

La difficulté à avaler peut être causée par divers troubles médicaux, facteurs et maladies. Le reflux gastro-œsophagien pathologique (RGO) est l’une des causes les plus répandues1.


SYMPTÔMES DE LA DYSPHAGIE

Le symptôme principal de la dysphagie est la sensation d’avoir de la nourriture coincée dans la gorge ou d’être incapable d’avaler. Les signes et symptômes suivants sont également associés à la dysphagie2 :

  • Douleur pour avaler
  • Incapacité à avaler
  • Salive excessive
  • Enrouement
  • Douleur à la gorge
  • Régurgitation
  • Brûlures d’estomac fréquentes
  • Remontée d’acide gastrique dans la gorge
  • Perte de poids
  • Étouffement ou toux en avalant

La dysphagie rend plus difficile l’assimilation d’une alimentation et d’une hydratation suffisantes, et peut également indiquer un problème sous-jacent plus grave, comme le RGO. Les autres risques associés à la dysphagie comprennent un risque accru d’infections pulmonaires, de difficultés d’aspiration et de pneumonie.

Une femme assise à une table de cuisine tousse en lisant un magazine.

DYSPHAGIE ET RGO

On estime que la dysphagie affecte de 16 % à 22 % des personnes âgées de plus de 50 ans2 . Bien que la dysphagie puisse être attribuée à diverses causes, l’une des plus courantes est le reflux gastro-œsophagien pathologique (RGO). Le RGO est une maladie digestive courante caractérisée par un reflux chronique d’acide gastrique dans l’œsophage3.

Information and resources on this site should not be used as a substitute for medical advice from your doctor. Always discuss diagnosis and treatment information including risks with your doctor. Keep in mind that all treatment and outcome results are specific to the individual patient. Results may vary.

1

E. Bollschweiler, K. Knoppe, E. Wolfgarten et A. H. Hölscher, « Prevalence of dysphagia in patients with gastroesophageal reflux in Germany », Dysphagia, vol. 23, nᵒ 2 (2008), p.172‑176. DOI : 10.1007/s00455-007-9120-5.

2

Dysphagia: A Short Review of the Current State, Educational Gerontology, vol. 39: p. 1–16, 2013

3

M. Vaezi, A. Zehrai et E. Yuksel, « Testing for refractory gastroesophageal reflux disease », ASGE Leading Edge, vol. 2, nᵒ 2 (2012), p. 1‑13, American Society Gastroenterology Endoscopy, p. 1