scoliose

Scoliose À propos de la scoliose

Définition

scoliose

Les courbures de notre colonne vertébrale contribuent à maintenir l'équilibre et l'alignement du corps.

La scoliose est une déformation permanente de la colonne vertébrale (ou rachis) dans les trois plans de l’espace :

  • De face : déviation latérale (la colonne fait un S ou un C)
  • De profil : atténuation ou exagération des courbures de profil 
  • Transversal : rotation des vertèbres sur elles-mêmes

CAUSES

colonne vertébrale

Il existe différentes formes de scoliose :

  • La scoliose idiopathique* est une scoliose dont l’origine est inconnue, elle apparaît essentiellement au cours de la petite enfance ou pendant la puberté. Elle concerne en moyenne 0.5 à 2 % des 8-15 ans, les filles étant, statistiquement, huit fois plus touchées que les garçons1 . La scoliose idiopathique est la scoliose la plus fréquente dans 80% des cas2.  
  • La scoliose neuromusculaire est provoquée par une maladie neurologique, musculaire ou neuromusculaire qui entrave la capacitédes enfants à contrôler les muscles qui soutiennent leur colonne vertébrale. À mesure que l'enfant grandit et que ses muscles s'affaiblissent, la courbe de la colonne vertébrale s'accentue. 10% des scolioses peuvent être d’origine neurologique.3
  • La scoliose congénitale est une scoliose provoquée par une malformation congénitale (présente à la naissance). ). Elle est causée par la fabrication imparfaite des vertèbres pendant le développement prénatal.
  • La scoliose dégénérative est due à l’usure des vertèbres liée à l’âge qui touche les personnes âgées causée par la dégénérescence des disques intervertébraux et des vertèbres liées.

Certains mettent en avant un facteur héréditaire , car il n’est pas rare de voir plusieurs membres d’une même famille affectés. 

SYMPTÔMES

les symptômes de la scoliose

Les symptômes de la scoliose varient selon les personnes. La scoliose idiopathique de l'enfant se développe le plus souvent de manière progressive. En général son évolution est lente avant la puberté, puis s'accélère durant celle-ci.
C’est pourquoi une visite chez le médecin pour une inspection du dos est recommandée au moins une fois par an chez les enfants.
En effet, la détection d’une scoliose la plus rapide possible est essentielle pour une bonne prise en charge médicale.

L'adulte atteint d’une scoliose peut se plaindre de lombalgies. Cependant, cette pathologie est asymptomatique** la plupart du temps. Elle peut donc souvent passer inaperçue. Seul un examen médical permet de la détecter.

Voir les 6 signes d'une scoliose en image

DIAGNOSTIC

scoliose-x-ray-review

Pour détecter une scoliose, le médecin procède à l’examen médical de son patient en inspectant son dos. Celui-ci se déroule en plusieurs étapes :

  • La personne est mesurée debout et éventuellement allongée. Elle se met ensuite debout, torse nu, et joint ses deux pieds nus. Le médecin recherche alors une éventuelle asymétrie du pli de la taille ou des épaules, qui est l’un des premiers signes d’une scoliose.
  • Ensuite la personne se penche vers l’avant, mains jointes, tête en bas et jambes tendues. Le médecin regarde l’arrière de son dos pour rechercher une gibbosité (déformation du dos en forme de bosse) dans le haut du thorax (ou plus rarement au niveau des vertèbres lombaires).

Si des signes de scoliose sont présents, le médecin poursuit son observation par un examen complet (neurologique et orthopédique).

Si la scoliose est confirmée par le médecin, celui-ci peut effectuer des examens comme une radiographie, un scanner ou une IRM de la colonne vertébrale. Ces examens permettent d’évaluer l’importance des déformations existantes, mais également de mesurer la ou les courbures de la déformation en degrés, la rotation des vertèbres, le plan sagittal, l’état des vertèbres.

Définitions

1

Idiopathique * qualifie une maladie existant par elle-même, indépendamment de tout autre état pathologique, et dont la cause est inconnue.  

2

Asymptomatique** : Qui ne présente aucun symptôme clinique.

Références

1

Guide-Affection de Longue Durée : Scoliose structurale et évolutive, Haute Autorité de Santé , février 2008, consulté en mai 2020 : https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/guidem_scoliose_web.pdf

2

Tout savoir sur la scoliose de l’enfant et de l’adolescence, Société Française de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique (SOFCOT) , 29/02/2016, consulté en mai 2020 : http://www.sofcot.fr/Infos-Patients/Toutes-les-actualites-grand-public/Tout-savoir-sur-la-scoliose-de-l-enfant-et-de-l-adolescent)