Image décorative

Interventions sur les voies respiratoires

Nous offrons des instruments d’ORL électrochirurgicaux, comme des microdébrideurs et des lames, pour réaliser des interventions précises sur le larynx ou les voies respiratoires, tant sur des patients adultes que pédiatriques.

À propos des interventions sur les voies respiratoires

Medtronic offre un vaste catalogue d’instruments d’ORL électrochirurgicaux pour les interventions sur le larynx et les voies respiratoires. Voici quelques-uns de nos principaux produits pour les patients adultes et pédiatriques :

ent-blade_levels

Lames de microdébrideur Straightshot pour les interventions sur les voies respiratoires

Instruments électrochirurgicaux

Microdébrideur Straightshot M5

Précis et polyvalent, le  microdébrideur StraigtshotMC M5 convient parfaitement pour toutes sortes de lésions dans les voies respiratoires. La vitesse, la succion et l’irrigation sont personnalisables, sans exclure la simplicité des paramètres par défaut adaptés à l’application. Le réglage à roulette novateur du Straighshot permet de régler la rotation des lames pour faciliter le positionnement précis de la fenêtre de coupe sans déplacer le dispositif à main, ce qui permet de demeurer stable lors d’opérations confinées aux voies respiratoires. Il est petit, léger, rapide et conçu de façon ergonomique pour la répartition du poids et la performance; il s’agit du premier microdébrideur capable de fonctionner à 30 000 tours par minute. 
Le microdébrideur peut être utilisé pour :

  • traiter une papillomatose respiratoire récurrente;
  • effectuer une polypectomie dans la trachée ou le larynx;
  • effectuer une réduction tumorale dans la trachée ou le larynx;
  • effectuer une amygdalectomie ou une adénoïdectomie; 
  • traiter une apnée obstructive par une uvulopalatoplastie au microdébrideur.

Lames novatrices pour les voies respiratoires

Notre gamme de lames Straightshot adaptées à diverses interventions des voies respiratoires vous offre la polyvalence nécessaire pour traiter les patients adultes et pédiatriques. Le choix de lame s’effectue en fonction du trouble à traiter et de l’endroit du corps où aura lieu l’intervention. Les extrémités coupantes vont de la délicate lame SkimmerMC qui crée des excisions précises de petites lésions dans les régions délicates, à la puissante lame TricutMC qui retire rapidement les masses volumineuses.

ent-skimmer_rrp_illus

Lame Skimmer retirant les papillomes

Les lames, d’un diamètre de 2,9, 3,5 ou 4 mm, ont des longueurs variant entre 18 et 45 cm afin de s’adapter à diverses anatomies de patients. Parmi nos lames les plus novatrices, on compte notamment :

  • La lame Skimmer crée des excisions précises de petites lésions dans les régions délicates. Elle a été conçue pour réaliser, sans endommager l’épithélium, l’exérèse douce et rapide d’une papillomatose respiratoire récurrente située près des cordes vocales. Les lames Skimmer offrent un meilleur traitement que les techniques à laser en permettant de réaliser des interventions plus rapides dont les patientsse remettent plus rapidement, et en éliminant les brûlures thermiques et les autres risques associés au laser1. La nature récurrente des papillomes nécessite de nombreuses interventions chirurgicales qui causent souvent des cicatrices grandissantes et affectent la voix : ces inconvénients peuvent être évités grâce au microdébrideur qui permet de ne pas endommager les tissus sains2.
ent-tricut_granulome

Lame Tricut pour l’excision d’un granulome

  • La puissante lame Tricut retire rapidement les masses volumineuses.
  • L’ensemble électrochirugical d’amygdalectomie et d’adénoïdectomie intracapsulaires (PITAMC) offre, selon des études, une méthode sûre et efficace grâce à laquelle les patients se remettent plus rapidement de l’intervention, éprouvent moins de douleur postopératoire et retournent plus rapidement à une alimentation normale comparativement aux méthodes traditionnelles3-5.

 


Références

1

EL-BITAR, M.A., ZALZAL, G.H. « Powered instrumentation in the treatment of recurrent respiratory papillomatosis: an alternative to the carbon dioxide laser ». Archives of Otolaryngology – Head and Neck Surgery 2002; 128 : 425-8.

2

HOLLER, T., ALLEGRO, J., CHADHA, N.K. et coll. « Voice outcomes following repeated surgical resection of laryngeal papillomata in children ». Otolaryngology – Head and Neck Surgery 2009; 141 : 522-526.

3

DERKAY, C.S., DARROW, D.H., WELCH, C., SINACORI, J. « Post-tonsillectomy morbidity and quality of life in pediatric patients with obstructive tonsils and adenoid: microdebrider vs electrocautery ». Otolaryngology – Head and Neck Surgery Janvier 2006; 134(1) : 114-20.

4

KOLTAI, P.J., SOLARES, C.A., MASCHA, E.J., XU, M. « Intracapsular partial tonsillectomy for tonsillar hypertrophy in children ». Laryngoscope. 2002; 112 : 17-19.

5

SCHMIDT, R., HERZOG, A., COOK, S., O’REILLY, R., DEUTSCH, E., REILLY, J. « Complications of tonsillectomy : A comparison of techniques ». Archives of Otolaryngology – Head and Neck Surgery 2007; 133:925-8.