Douleur neuropathique chronique Votre santé

À propos de cette pathologie

À propos de la douleur neuropathique chronique 

La douleur est un signal que nous envoie notre corps pour nous avertir d’un dysfonctionnement. Elle peut être provoquée par un traumatisme (brûlure, choc…) ou une maladie et dans la plupart des cas, l’intensité de la douleur correspond au trouble physique. 

Définition

Il existe plusieurs types de douleurs, correspondant à des mécanismes distincts1 :

  • La douleur nociceptive est un signal envoyé au cerveau suite à une lésion ou une inflammation des tissus ou un traumatisme (muscles, articulations).  Cette douleur est généralement provoquée par une coupure, une brûlure, un traumatisme…
  • La douleur neuropathique (encore appelée douleur neurogène) est secondaire à une atteinte du système nerveux (central ou périphérique), c’est-à-dire touchant le cerveau, la moelle èpinière ou les nerfs.
  • La douleur est mixte quand elle associe ces deux mécanismes (nociceptif et neuropathique)

Même si dans certains cas, ces deux types de douleur peuvent coexister, leur prise en charge ne répond pas aux mêmes traitements. 

La douleur est aussi caractérisée par le fait qu’elle soit aigüe ou chronique1

  • La douleur aiguë : en phase aiguë, la douleur est souvent uni factorielle, et peut constituer un signal d’alarme vers le cerveau. L’évolution se fait vers la résolution de la douleur si un acte thérapeutique est réalisé (par exemple, la prise d’un antalgique).
  • La douleur chronique : la douleur chronique se définit par un syndrome multidimensionnel exprimé par la personne qui en est atteinte. Elle est définie par une durée se prolongeant au-delà de 3 mois. Elle est souvent multifactorielle, avec des facteurs d’entretien psychologiques, sociaux et culturels, et des conséquences physiques, morales et sociales.

 


Causes 

La douleur neuropathique peut avoir différentes causes, elle peut faire suite à 2

  • Un traumatisme
  • Une chirurgie 
  • Un zona (virus)
  • Une complication associée au diabète

Symptômes 

Dans le cas des douleurs neuropathiques, les sensations douloureuses sont variées et peuvent associer :

  • Des sensations permanentes de type brûlures, picotements, engourdissements, fourmillements, sensations de chaud et/ou de froid.
  • Des douleurs brèves et intenses : décharges électriques ou renforcement des sensations douloureuses permanentes.

Ces sensations douloureuses peuvent être déclenchées ou s’accentuer dans certaines circonstances de la vie courante, telles qu’une émotion, un stress, les changements de conditions atmosphériques, les efforts intellectuels (par exemple la lecture) ou physiques.


CONSÉQUENCES DE CES DOULEURS NEUROPATHIQUES : 

Elles sont multiples et peuvent se présenter sous diverses formes :

  • Une réduction des activités quotidiennes
  • Un état d’anxiété ou d’irritabilité
  • Des troubles du sommeil, de l’appétit, de la libido
  • Un état dépressif

L’évaluation de l’efficacité du traitement peut être perturbée par ces différents troubles ou changements d’activité. De ce fait, l’évaluation préalable de leur retentissement avec un psychologue ou un psychiatre est indispensable pour envisager, le cas échéant une prise en charge spécifique.

1

1.Livre Blanc SFETD, 2017

2. http://www.sfetd-douleur.org/la-douleur-neuropathique

 

 

Les informations présentées sur ce site web ne le sont qu'à titre purement informatif. Elles ne sauraient remplacer vos relations avec un professionnel de santé.