La douleur neuropathique CHRONIQUE Votre santé

Options de traitements

Options de traitements pour la douleur neuropathique chronique

Les chiffres de la douleur chronique en France

En France, il est estimé que 6,9 %  de la population souffrent de douleurs neuropathiques4.
Cela correspond à 4,6 millions de personnes environ5.


Dans le cas de douleurs chroniques d’origine neuropathique, différents traitements sont envisageables.

Médicaments

La conduite habituelle du traitement de la douleur neuropathique passe par la prescription d’un médicament de la famille des antiépileptiques associé ou non à un médicament de la famille des antidépresseurs. D’autres traitements que les médicaments sont également utilisés, tels que la kinésithérapie, la stimulation électrique transcutanée...

Kinésithérapie - Activité physique

La kinésithérapie et l'activité physique peuvent faciliter le soulagement de la douleur. Votre médecin peut par exemple vous prescrire de la kinésithérapie passive, faisant appel aux massages et à l’utilisation de sources de chaleur ou de froid, et de la kinésithérapie active, comme la gymnastique et les exercices physiques. 

Psychothérapie

Les douleurs chroniques peuvent entraîner des tensions physiques et psychiques qui ont une influence sur vous-même et votre entourage. Il existe des traitements spécifiques assurés par un(e) psychologue ou un(e) psychiatre lors desquels vous pourrez apprendre à mieux gérer la douleur et à respecter vos limites.

Blocage nerveux au moyen d’injections locales

Le traitement par blocage nerveux est une option supplémentaire du traitement de la douleur, elle implique l’administration d’injections d’anesthésiques locaux et/ou de stéroïdes dans la zone douloureuse. 

AUTRES OPTIONS DE TRAITEMENT

En cas d’inefficacité partielle ou totale, ou d’effets secondaires mal tolérés de ces traitements de première intention, des techniques chirurgicales spécifiques peuvent alors être proposées en fonction de votre pathologie, comme par exemple la neurostimulation médullaire. Dans tous les cas, cette thérapie doit être associée à une évaluation psychologique permettant de favoriser la préparation à cette chirurgie. Dans certains cas, un soutien psychologique peut être nécessaire.

En savoir plus sur "Notre thérapie"

Référence

1

STOPNET study - Bouhassira D et al. Prevalence of chronic pain with neuropathic characteristics in the general population, Pain (2007), doi:10.1016/j.pain.2007.08.013. Enquête réalisée auprès de 30 155 sujets, avec 24 497 répondants. Résultat : prévalence de la douleur chronique en France : 31,7% [95%IC].

2

Étude EPSIDONE - Belleghem et al. Prise en charge des douleurs neuropathiques chroniques sévères : résultats de l’Enquête patients, soins et intervenants de la douleur neuropathique ». Douleurs (2009), 10, 283-291. Enquête sur 1 967 internautes. Résultats : 74% des participants souffraient de douleurs intenses ou insupportables, notamment localisées dans le dos (76 %) et/ou les jambes (70 %).

3

O’Connor et al. Treatment of Neuropathic Pain : An Overview of Recent Guidelines. The American journal of medicine. 2009 ; 122, S22–S32.

4

Bouhassira D, Lantéri-Minet M, Attal N, Laurent B, Touboul C. Prevalence of chronic pain with neuropathic characteristics in the general population. Pain. 2008 Jun;136(3):380-7. Epub 2007 Sep 20.

5

Estimation de la population française INSEE au 1er janvier 2018 : 67 186 638 personnes - À partir de l’adresse : https://www.insee.fr/fr/statistiques/1892117?sommaire=1912926

Les informations présentées sur ce site web ne le sont qu'à titre purement informatif. Elles ne sauraient remplacer vos relations avec un professionnel de santé.