Test de connaissances

Fumées chirurgicales, CHANGEONS
D’èRE


LES POLLUANTS PARTICULAIRES*

Au sein des fumées chirurgicales, le diamètre moyen des particules est de1 :

  • 0,35 à 6,5 µm après scalpel à ultrasons
  • 0,3 µm après laser
  • < 0,1 µm après électrocoagulation
Pathologies hématologiques

La toxicité chimique de la fumée est liée à la taille des particules générées.

Plus les particules sont petites, plus le risque chimique est élevé2

Cancers ORL

Le lieu de dépôt des particules est aussi un facteur aggravant le risque2 :

  • > 30 µm : nez
  • entre 29 et 10 µm : bronchioles
  • entre 3 et 9 µm : conduit alvéolaire
  • < 2 µm : alvéoles
Troubles respiratoires

Troubles respiratoires : irritation du nez et des voies aériennes supérieures, aggravation de l’asthme2


1

Alp E, et al. Surgical smoke and infection control. The Hospital Infection Society 2006; 62, 1-5.

2

Fumées chirurgicales - Risques et mesures de prévention. ISSA Prevention Series ISBN
978-92-843-2194-0 ISSN 1015-8022 No Serie 2058. Chapitre 2.2.1