maladie de Parkinson

maladie de Parkinson Votre santé

Options de traitement

Options thérapeutiques pour la maladie de Parkinson

Sur les conseils d'un neurologue ou d'un spécialiste des troubles du mouvement, les personnes souffrant de la maladie de Parkinson vont d'abord avoir recours à des traitements médicamenteux. Lorsque ces traitements ne sont pas efficaces ou produisent des effets secondaires intolérables, on recherche alors des options chirurgicales.

Les traitements de la maladie de Parkinson comprennent :

Les traitements médicamenteux

Bien qu’il existe des médicaments contre la maladie de Parkinson qui permettent d’améliorer la fonction motrice, ils sont susceptibles de perdre leur efficacité avec le temps, de provoquer des effets secondaires ou les deux. En outre, à mesure que la pathologie progresse, les doses nécessaires pour garder la fonction Motrice sous contrôle peuvent générer des effets secondaires intolérables ou indésirables.


Pallidotomie

La destruction chirurgicale d'une partie du globus pallidus est utilisée pour traiter la maladie de Parkinson. Cette opération est irréversible et il faut parfois la renouveler si les symptômes réapparaissent. Si la pallidotomie peut améliorer les symptômes de rigidité, de bradykinésie, de tremblement et de dyskinésie, elle peut aussi entraîner des effets secondaires graves et définitifs, surtout si elle est pratiquée des deux côtés du cerveau. Cette technique n'est quasiment plus employée en France en raison des possibles effets secondaires associés.


Thérapie de stimulation cérébrale profonde (SCP)

Il s'agit d'un traitement chirurgical développé par Medtronic en collaboration avec des spécialistes pour maîtriser certains des principaux symptômes de la maladie de Parkinson avancée dopasensible et réduire les dyskinésies induites par les médicaments antiparkinsoniens. Le traitement utilise un dispositif médical implanté par voie chirurgicale pour bloquer par stimulation électrique l’activité anormale des structures cérébrales impliquées dans la maladie de Parkinson. Lors de l’implantation, une électrode (fil isolé très fin) comportant quatre petits contacts électriques est mise en place dans des structures très précises du cerveau. L'électrode est reliée par une extension à un neurostimulateur. Celui-ci est généralement implanté sous la peau près de la clavicule ou au niveau de l'abdomen. Le niveau de stimulation est réglable de manière à maîtriser les symptômes le mieux possible.


Les informations contenues sur ce site Internet ont pour seul objectif de vous donner un meilleur aperçu des produits et thérapies de Medtronic, ainsi des affections auxquelles ils s’appliquent. Ces informations ne remplacent en aucun cas un avis médical. Pour toute question sur votre santé ou tout avis médical, contactez votre médecin ou un professionnel de santé.