À PROPOS DES PATHOLOGIES DE LA THYROÏDE

Il est estimé que 200 000 millions de personnes dans le monde souffrent d’une maladie de la thyroïde1, telle que l’augmentation du volume de la glande thyroïde (goitre), les nodules thyroïdiens cancéreux ou non, l’hyperthyroïdie ou l'hypothyroïdie2. Certaines pathologies de la thyroïde peuvent être traitées avec des médicaments, tandis que pour d’autres, la chirurgie est le traitement le plus adapté.

DÉFINITION

La glande thyroïde est située dans la partie inférieure et antérieure du cou, devant la trachée. Elle ressemble à un papillon, avec deux lobes latéraux réunis par un isthme. Les nerfs qui commandent les cordes vocales sont situés juste derrière la thyroïde.

thyroide

La thyroïde produit des hormones importantes : la tétra-iodothyronine (T4), également appelée thyroxine, et la tri-iodothyronine (T3). Ces hormones contrôlent votre métabolisme (consommation d’oxygène, température corporelle, utilisation du sucre, des protéines…) et agissent ainsi sur de nombreux systèmes (muscles, rythme cardiaque, système nerveux)3.

LES MALADIES ASSOCIÉES ET LEURS CAUSES

Le goitre (l’augmentation du volume de la glande thyroïde)

Un goitre peut avoir pour cause :

  • la maladie de Basedow – dans laquelle la thyroïde augmente de volume et produit trop de thyroxine
  • la thyroïdite (inflammation de la thyroïde) – qui peut avoir plusieurs causes, notamment une infection virale
  • une carence en iode – la glande thyroïde a besoin d’iode pour produire ses hormones. Si votre régime alimentaire est pauvre en iode, la thyroïde augmente de volume pour produire assez d’hormones
  • une médication – certains médicaments, comme l’amiodarone, l’interféron alpha et le lithium, peuvent provoquer un goitre
  • des facteurs héréditaires – certaines personnes peuvent hériter d’une hypertrophie de la thyroïde4

Les nodules thyroïdiens, cancéreux ou non

Les nodules thyroïdiens peuvent avoir pour cause :

  • Tumeurs bénignes : kystes liquides ou adénomes
  • Tumeurs cancéreuses (rares)4: cancer papillaire ou cancer folliculaire

L’hyperthyroïdie : la thyroïde est trop active, elle produit plus d’hormones que le corps en a besoin. L’hyperthyroïdie peut résulter de la maladie de Basedow ou de nodules thyroïdiens4

L’hypothyroïdie : la thyroïde n'est pas suffisamment active et le niveau d'hormones est faible.

L’hypothyroïdie peut être provoquée par deux causes principales : les causes auto-immunes (les cellules thyroïdiennes sont détruites par les globules blancs qui attaquent la thyroïde) et les causes iatrogènes (suite à l’ablation complète ou partielle de la thyroïde). Parmi les autres causes rares, il y a l’insuffisance thyroïdienne congénitale, une complication d’une infection virale ou un effet secondaire de certains médicaments.5

SYMPTÔMES

Goitre6

Dans de nombreux cas, il n’y a pas de symptômes en dehors de l’apparition d’un gonflement dans le cou. La taille d’un goitre peut varier de façon très faible et à peine perceptible, à un développement très important. Il peut être à peine perceptible, comme très élargie.

La plupart des goitres sont indolores. Cependant, une thyroïde enflammée (thyroïdite) peut être douloureuse.

Si votre thyroïde produit trop ou trop peu de thyroxine ou T3, cela peut provoquer une série de symptômes.

Un grand goitre peut appuyer sur la trachée ou l’œsophage. Cela peut causer des difficultés à respirer ou à avaler.

Les nodules thyroïdiens7

Généralement, le nodule thyroïdien est indolore et asymptomatique. C’est pourquoi on le découvre le plus souvent par hasard lors d’un examen clinique ou d’imagerie médicale ou pendant une intervention chirurgicale liée à un autre motif.

L’hyperthyroïdie

L’hyperthyroïdie (la production excessive d’hormones par la thyroïde) peut provoquer une partie ou la totalité des symptômes suivants8 :

  • Fatigue et troubles du sommeil
  • Troubles de l’humeur, irritabilité et parfois dépression
  • Amaigrissement malgré un appétit accru
  • Transpiration, intolérance à la chaleur et soif accrue
  • Palpitations
  • Tremblement fin au niveau des mains
  •  Modifications du cycle menstruel – souvent les règles deviennent plus légères ou se raréfient
  • Diarrhée ou fréquence des selles supérieure à la normale
  • Faiblesse musculaire

L'HYPOTHYROïDE

L’hypothyroïdie (la production insuffisante d’hormones par la thyroïde) peut provoquer une partie ou la totalité des symptômes suivants9 :

  • Fatigue plus ou moins intense, physique et intellectuelle ;
  • Certaine pâleur de la peau, devenue très sèche ;
  • Hypothermie (baisse de la température du corps), une frilosité ;
  • Raréfaction des poils, avec dépilation et perte des sourcils ;
  • Difficultés de concentration et une perte de mémoire ;
  • Constipation ;
  • Œdème et une prise de poids malgré une perte d’appétit ;
  • Rythme du cœur plus lent (bradycardie) ;
  • Des crampes, douleurs et raideurs musculaires.

FACTEURS DE RISQUE

Certains facteurs peuvent augmenter le risque de développer un trouble de la thyroïde :

  • Le sexe – les femmes ont 5 à 20 fois plus de risque de développer une pathologie de la thyroïde que les hommes10 et environ 3 fois plus de risque de développer un cancer de la thyroïde11
  • L’âge – les personnes de plus de 55 ans ont un risque accru de maladie de la thyroïde9
  • Des antécédents de troubles de la thyroïde chez vous ou dans votre famille – par exemple, si vous avez eu des problèmes de thyroïde pendant ou après la grossesse ou si l’un de vos proches a souffert d’une pathologie de la thyroïde, le risque de contracter une maladie de la thyroïde est accru12
  • Le tabagisme – si vous fumez ou avez fumé, vous avez un risque accru de développer une maladie thyroïdienne 13
  • La consommation d’iode – si votre régime alimentaire est pauvre en iode ou, inversement, si vous utilisez des compléments alimentaires iodés ou à base de plantes, cela peut accroître le risque de problèmes de la thyroïde12
  • Certains médicaments augmentent le risque de problèmes de la thyroïde14

DIAGNOSTIC4

  • Examen médical de votre glande thyroïde ainsi que d’autres régions de votre corps susceptibles de révéler des problèmes de thyroïde (la peau, les ongles, les cheveux, le cœur, le poids et la température).
  • Analyses de sang afin de mesurer le taux d’hormones thyroïdiennes. 
  • Examens d’imagerie pour que votre médecin puisse « voir » votre thyroïde. 
  •  Biopsie à l’aiguille fine qui pourra être introduite directement dans la grosseur pour y prélever quelques cellules à examiner pour déterminer si elles sont cancéreuses.

SUIVANT : OPTIONS DE TRAITEMENT


Référence

1

S. Rajoria et al., « Metastatic phenotype is regulated by estrogen in thyroid cells », Thyroid Off. J. Am. Thyroid Assoc., vol. 20, no 1, p. 33‑41, janv. 2010

2

Thyroid Function in Health & Psychiatric Disorders », La Fondation canadienne de la Thyroïde. [En ligne]. Disponible sur : https://thyroid.ca/resource-material/articles/e-10-g/  . (Consulté le 16 mai 2019)

3

« Les hormones thyroïdiennes. », Institut National du Cancer. [En ligne]. Disponible sur: https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-de-la-thyroide/La-thyroide/Les-hormones-thyroidiennes. (Consulté le 17 mai 2019).

4

La ligue contre cancer, « Le cancer de la thyroïde ». janv-2017. (consulté pour la dernière fois en mai 2019)

5

« Comprendre l’hypothyroïdie », Ameli, le site de l’Assurance Maladie en ligne, 12-avr-2018. [En ligne]. Disponible sur : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/hypothyroidie/comprendre-hypothyroidie (Consulté le 16 mai 2019).

6

Le goitre thyroïdien », Association française des malades de la thyroïde, 05-févr-2016. [En ligne]. Disponible sur : https://www.asso-malades-thyroide.fr/wordpress/index.php/2017/04/05/le-goitre-thyroidien/. (Consulté le 17 mai 2019)

7

Nodule thyroïdien : définition, symptômes et facteurs favorisants », Ameli, le site de l’Assurance Maladie en ligne, 21-sept-2018. [En ligne]. Disponible sur : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/nodule-thyroidien/definition-symptomes-facteurs-favorisants . (Consulté le 17 mai 2019)

8

 L’hyperthyroïdie : symptômes, diagnostic et évolution », Ameli, le site de l’Assurance Maladie en ligne, 21-sept-2018. [En ligne]. Disponible sur : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/hyperthyroidie/symptomes-diagnostic-evolution . (Consulté le 17 mai 2019).

9

 Les symptômes, le diagnostic et l’évolution de l’hypothyroïdie », Ameli, le site de l’Assurance Maladie en ligne, 21-sept-2018. [En ligne]. Disponible sur : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/hypothyroidie/symptomes-diagnostic-evolution (Consulté le : 16 mai 2019).

10

M. Gietka-Czernel, « The thyroid gland in postmenopausal women: physiology and diseases », Przeglad Menopauzalny Menopause Rev., vol. 16, no 2, p. 33‑37, juin 2017 (consulté pour la dernière fois en mai 2019)

11

Institut de veille sanitaire, « Évolution de l’incidence du cancer de la thyroïde en France métropolitaine - Bilan sur 25 ans ». 2011. (consulté pour la dernière fois en mai 2019)

12

« Comprendre le cancer de la thyroïde. Cancer de la thyroïde : définition et causes », Ameli, le site de l’Assurance Maladie en ligne, 22-févr-2019. [En ligne]. Disponible sur : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/cancer-thyroide/definition-causes#text_1926  (Consulté le 17 mai 2019)

13

N. Sawicka-Gutaj et al., « Influence of cigarette smoking on thyroid gland--an update », Endokrynol. Pol., vol. 65, no 1, p. 54‑62, 2014. (consulté pour la dernière fois en mai 2019)

14

V. REYT et J. BUXERAUD, « Médicaments des dysfonctionnements thyroïdiens », Actualités Pharmaceutiques, vol. 57, no 574, p. 1‑6, mars-2018. (consulté pour la dernière fois en mai 2019)