Épilepsie

Épilepsie Votre santé

À propos de cette condition

L'épilepsie

L’épilepsie touche plus de 3,4 millions d’individus rien qu’en Europe1. Celle-ci se manifeste généralement pendant l’enfance ou après 50 ans et correspond à un trouble caractérisé par des crises à répétition, les « crises d’épilepsie ». Une étude clinique a permis de démontrer que la stimulation cérébrale profonde, une technique déjà employée à d'autres fins, pouvait permettre aux patients épileptiques de jouir d’une qualité de vie nettement améliorée2.

Qu’est-ce que l’épilepsie et comment se 
manifeste-t-elle ?

L'« épilepsie » peut trahir différents types de dysfonctionnements cérébraux, lesquels se manifestent par des crises répétées, appelées « crises d'épilepsie »3. La crise d’épilepsie est causée par une décharge électrique soudaine dans le cerveau impliquant un nombre anormalement élevé de neurones, ce qui provoque une altération de l’état et du comportement de l'individu pouvant se traduire par des mouvements incontrôlés, des sensations inhabituelles et un état de confusion4.

Chez un tiers des patients, l'épilepsie se manifeste très tôt, dès l'enfance. Toutefois, elle peut également se manifester plus tard : en effet, elle apparaît seulement après 60 ans chez un tiers des patients. L’évolution de la maladie n'est pas constante. Chez les patients chez qui l'épilepsie se manifeste dès l'enfance, entre 1 an et 10 ans, les crises finissent souvent par disparaître. Certains patients souffrent toutefois d'épilepsie chronique, qui a tendance à s’aggraver5. Les patients épileptiques souffrent souvent d’une qualité de vie nettement amoindrie ainsi que de troubles psychiques tels quel la dépression et diverses formes d’anxiété6. Dans les cas graves, les crises d'épilepsie s’accompagnent de chutes. Celles-ci peuvent entraîner d'autres complications et, in fine, une réduction de l'espérance de vie7.

Il existe deux grands types de crises d'épilepsie :

  • Les crises partielles : elles prennent naissance dans une région circonscrite du cerveau, bien qu’elles puissent s’étendre ensuite à l’ensemble de ce dernier. Dans ce cas, on parle de généralisation secondaire.
  • Les crises généralisées : ni les symptômes ni l’évolution de la crise n’indiquent une région du cerveau en particulier. En d’autres termes, il n’existe pas, comme dans le cas d’une crise partielle, de foyer épileptique.

Quelles sont les causes de l’épilepsie ?

Dans certains cas, aucune cause organique cérébrale ou métabolique ne peut être identifiée. Les médecins parlent alors d'épilepsie idiopathique. Lorsque les causes des crises sont clairement identifiées, il est question d'« épilepsie symptomatique ». L’épilepsie symptomatique peut avoir de nombreuses causes :

  • des lésions cérébrales causées par un manque d’oxygène, par exemple à la naissance ou en raison d’une malformation des vaisseaux sanguins ;
  • des malformations du tissu cérébral ;
  • des tumeurs cérébrales ;
  • un traumatisme cranio-cérébral à la suite d’un accident ;
  • une encéphalite d’origine bactérienne (méningocoques, rougeole, hépatite C) ou virale (virus de l’encéphalite à tiques) ; ou
  • des troubles métaboliques.

La fatigue physique (causée par exemple par une privation de sommeil prolongée), la fièvre, ainsi que l’abus d’alcool ou de drogue, entre autres, peuvent également être à l’origine de crises d’épilepsie.

SUIVANT : Options de traitement


Références

1

Forsgren L et al., The epidemology of epilepsy in Europe - a systematic review. Eur J Neurol 2005; 12: 245-53

2

Fisher R, et al., Epilepsia 2010; 51(5): 899-908

3

ILAE, Definition of epilepsy. Epilepsia 2003; 44(Suppl. 6): 15–16

4

Sander JW, Shorvon SD, Epidemiology of the epilepsies. Journal of Neurology, Neurosurgery, and Psychiatry 1996; 61: 433-43

5

Blume WT, The progression of epilepsy. Epilepsia 2006; 47 (Suppl. 1): 71-78

6

Téllez-Zenteno JF et al, Psychiatric comorbidity in epilepsy: a population-based analysis. Epilepsia 2007; 48: 2336-2344

7

Hauser WA et al., Mortality in patients with epilepsy. Epilepsia 1980; 21: 399-412

Referenced path does not exist