incontinence urinaire

incontinence urinaire Votre santé

À propos de cette condition

À propos de l'incontinence urinaire

Au cours de leur existence, des millions de personnes vont rencontrer des troubles urinaires ou fécaux, voire les deux, parmi lesquels l’incontinence urinaire. Des millions de personnes sont confrontées à des problèmes de vessie à un moment ou l’autre de leur vie. Certaines personnes pensent que l’incontinence est inévitable, qu'elle est la conséquence d’un accouchement ou du vieillissement, et qu’il faut simplement « vivre avec ». Pourtant,  l’incontinence se soigne !

Définition

L'incontinence urinaire est caractérisée par des contractions involontaires de la vessie qui vous empêche de contrôler vos mictions.Cela se traduit par un besoin fréquent d'aller aux toilettes qui peut être associé à des fuites d'urine plus ou moins importantes.

On distingue plusieurs types d'incontinence urinaire :

  • l'incontinence d'effort est la forme la plus fréquente. Elle est caractérisée par une fuite involontaire d'urine survenant à l'occasion d'un effort physique : toux, rire, exercice physique, rapports sexuels. Tout effort abdominal engendre une pression sur les muscles du plancher pelvien qui doivent être tendus pour assurer la fermeture de l'urètre. Si ces muscles sont faibles, ils ne peuvent pas maintenir la tension. Lorsque la tension est relâchée, l'urètre s'ouvre et un peu d'urine peut s'échapper.
  • l'hyperactivité vésicale ou incontinence urinaire par urgenterie qui survient lorsque le besoin d'uriner se manifeste brusquement, sans donner le temps d'aller jusqu'aux toilettes. Cela correspond à une contraction involontaire de la vessie - pas forcément pleine - qui entraîne une vidange partielle ou complète des urines.
    Les personnes peuvent fréquemment ressentir le besoin d'aller aux toilettes, le jour comme la nuit, sans pour autant souffrir de fuites urinaires.
  • l'incontinence mixte associe les symptômes de plusieurs types d'incontinence, généralement l'incontinence d'effort et l'urgence mictionnelle. L'une des deux composantes peut être dominante, et c'est celle-ci qui faudra traiter en priorité.
    La description des symptômes au médecin est donc primordiale afin de déterminer le meilleur traitement.

Causes

Les causes de l'incontinence sont multiples :

  • grossesse et accouchement ;
  • âge ;
  • ménopause, prostate ;
  • chirurgie ;
  • obstruction ;
  • descente d'organes ;
  • lésions neurologiques (sclérose en plaque, accident...) ;
  • maladies chroniques (diabète...).

Chez la plupart des personnes, l'incontinence peut être prise en charge, traitée ou guérie.


Symptômes

Il existe différents types d'incontinences urinaires :

  • besoins fréquents d'uriner (pollakiurie) ;
  • incapacité de retenir l'urine ou fuite (urgence ou impériosité mictionnelle).

Facteurs de risque

La ménopause, l'hypertrophie de la prostate, la grossesse et l'accouchement, l'obésité, l'affaiblissement du plancher pelvien, le diabète, le cancer de la prostate, le cancer ou les calculs vésicaux et les troubles neurologiques peuvent augmenter le risque d'incontinence urinaire. De plus, certains médicaments, l'hypercalcémie, la constipation ou l'inactivité constituent également des facteurs de risque.


Diagnostic

Parlez de vos symptômes avec votre médecin pour que celui-ci puisse établir un diagnostic.

Les informations contenues sur ce site Internet ont pour seul objectif de vous donner un meilleur aperçu des thérapies de Medtronic, ainsi des affections auxquelles ils s’appliquent. Ces informations ne remplacent en aucun cas un avis médical. Pour toute question sur votre santé ou tout avis médical, contactez votre médecin ou un professionnel de santé.