sténose rachidienne

sténose rachidienne Votre santé

À propos de cette condition

À propos de la sténose rachidienne

Avec l'âge, le canal rachidien - tunnel formé par la juxtaposition des vertèbres, dans lequel passe la moelle épinière - se modifie. Certaines modifications, telles que le rétrécissement du canal, peuvent entraîner des douleurs.

Définition

La sténose rachidienne est une pathologie causée par le rétrécissement du canal rachidien. Dans la terminologie médicale, une sténose est un rétrécissement d'un conduit ou d'un passage.


Causes

Les changements de taille ou de forme du canal rachidien résultent généralement du vieillissement. Normalement, il y a assez d'espace dans les ouvertures des vertèbres pour permettre le passage des nerfs issus de la moelle épinière mais, si ces ouvertures rétrécissent notamment à cause d'une prolifération osseuse ou tissulaire, une compression des nerfs peut se produire.

Le rétrécissement qui se produit avec la sténose rachidienne peut également affecter la moelle épinière en empiétant sur l'espace disponible dans le canal rachidien.

Les structures adjacentes à la colonne vertébrale peuvent aussi être affectées des manières suivantes :

  • Les ligaments rachidiens peuvent épaissir et se durcir.
  • Les os et les articulations (souvent atteints d'arthrose) peuvent s'hypertrophier ; des proéminences osseuses peuvent se développer.
  • Le disque peut s'affaisser et s'élargir.
  • Les vertèbres peuvent se disloquer.

Symptômes

Le rétrécissement du canal rachidien peut comprimer les racines nerveuses et la moelle épinière, causant douleur et inconfort.

Les symptômes de la sténose rachidienne dans le cou sont très semblables à ceux d'une hernie discale. Cependant, alors que la hernie discale est un événement aigu, la sténose est un processus chronique, d'évolution lente. Les patients atteints de cette sténose rachidienne cervicale sévère peuvent souffrir d'une douleur lancinante qui s'apparente un peu à un choc électrique, notamment lorsqu'ils courbent le cou et inclinent le menton contre leur poitrine. La sténose rachidienne peut entraîner une perte de sensibilité, de la faiblesse, des sensations de brûlure, des fourmillements et des picotements dans les bras.

Les patients atteints de sténose rachidienne dans le dos ressentent souvent une douleur dans les fesses ou des picotements dans la cuisse ou dans la jambe lorsqu'ils se tiennent debout (extension) ou marchent. On atténue généralement la gêne en se penchant en avant (flexion) ou en se reposant. Dans certains cas, les patients se plaignent de mal de dos en plus de la douleur dans les jambes et de la faiblesse.


Facteurs de risque

Une certaine dégénérescence de la colonne vertébrale se produit chez tout le monde avec l'âge mais la sévérité des symptômes dépend de la taille du canal rachidien et du degré d'empiètement sur les nerfs. La dégénérescence est plus ou moins rapide selon les personnes et les symptômes ne sont pas ressentis par tous.


Diagnostic

Le diagnostic de sténose rachidienne commence par un examen physique complet. Parlez de vos symptômes avec votre médecin. L'examen physique peut aider à déterminer la sévérité de la pathologie et la présence ou non de faiblesse et/ou de perte de sensibilité.

Les anomalies de force musculaire et de sensation sont évaluées par un examen neurologique. Elles fournissent un indice objectif de la compression chronique des racines nerveuses causée par une sténose rachidienne. Votre médecin peut aussi prescrire une radiographie, une IRM ou un scanner pour confirmer le diagnostic.


Les informations contenues sur ce site Internet ont pour seul objectif de vous donner un meilleur aperçu des produits et thérapies de Medtronic, ainsi des affections auxquelles ils s’appliquent. Ces informations ne remplacent en aucun cas un avis médical. Pour toute question sur votre santé ou tout avis médical, contactez votre médecin ou un professionnel de santé.