Malformation cardiaque congénitale

Malformation cardiaque congénitale Votre santé

Options de traitement

Les options thérapeutiques en cas de malformation cardiaque congénitale

Une malformation cardiaque congénitale peut être corrigée au moyen d’interventions chirurgicales, celles-ci représentent cependant à chaque fois un grand stress pour le patient. Les nouvelles méthodes mini-invasives de Medtronic peuvent aider à réduire considérablement ce stress.

Aperçu

Si votre médecin recommande une correction chirurgicale de la malformation cardiaque, cette intervention est généralement pratiquée au moyen d’une opération à cœur ouvert. Les enfants étant donné leur croissance, peuvent avoir besoin d’une nouvelle opération, quelques années plus tard. Pour certaines de ces affections, on peut également proposer à cet effet des méthodes mini-invasives.

Remplacement de la valve pulmonaire

Lors du traitement d’une anomalie valvulaire pulmonaire, on crée souvent une communication entre le ventricule droit et l’artère pulmonaire, tandis qu’une valve artificielle ou un segment d’un vaisseau sanguin pourvu d’une valve (p.ex. une veine) est mis(e) en place dans la chambre de chasse du ventricule droit. Cet implant est appelé conduit, et il peut par exemple provenir d’un donneur. Dans ce cas, on parle d’homogreffe valvulaire pulmonaire ou aortique. Il peut aussi s’agir d’un implant biologique, consistant en un segment de vaisseau sanguin pourvu d’une valve, prélevé sur un porc (conduit porcin) ou une vache (conduit bovin). Les valves porcines ou bovines sont similaires aux valves cardiaques humaines sur le plan anatomique et de la fonctionnalité.


La technologie transcathéter
(valve transcathéter)

Cette méthode implique l’implantation d’une nouvelle valve pulmonaire dans la valve défectueuse, et ce via un cathéter (un fin tuyau flexible). Les cathétérismes cardiaques sont utilisés depuis des années pour diagnostiquer des affections cardiaques et, dans certains cas, pratiquer de petites interventions directement dans le cœur. Cette méthode d’implantation d’une valve transcathéter pour remplacer une valve pulmonaire est encore très récente. Grâce à cette technique mini-invasive, on peut implanter une nouvelle valve de remplacement dans le conduit endommagé. Il ne faut pas ouvrir le thorax, et le cœur ne doit pas être arrêté. Cette méthode est donc nettement moins agressive qu’une importante opération à cœur ouvert.


Les informations contenues sur ce site Internet ont pour seul objectif de vous donner un meilleur aperçu des produits et thérapies de Medtronic, ainsi des affections auxquelles ils s’appliquent. Ces informations ne remplacent en aucun cas un avis médical. Pour toute question sur votre santé ou tout avis médical, contactez votre médecin ou un professionnel de santé.

Referenced path does not exist