Professionnels de la santé

Produits de tampon et de tampon auriculaire biorésorbable

pour une intervention chirurgicale de l’oreille moyenne et autres interventions otologiques

Tampon auriculaire MeroGel

Le tampon auriculaire biorésorbable MeroGel est un outil commode qui favorise la cicatrisation des plaies après une intervention otologique. Le tampon auriculaire MeroGel favorise la séparation des surfaces muqueuses et la réduction minimale des saignements.

Tampon auriculaire biorésorbable MeroGel

Tampon auriculaire biorésorbable MeroGel placé dans la cavité de l’oreille moyenne

Fig. 1 : De petits morceaux de MeroGel sont roulés en sphères, hydratés et placés dans la cavité de l’oreille moyenne pour en favoriser la cicatrisation.

Tampon auriculaire favorisant la cicatrisation

Le tampon auriculaire biorésorbable MeroGelMC se résorbe progressivement et peut être utilisé pendant la canaloplastie, la tympanoplastie, la myringoplastie, la stapédectomie et l’intervention mastoïdienne.

Il est fabriqué à partir d’acide hyaluronique estérifié ou HYAFFMC, ce qui contribue à maintenir le foyer chirurgical humide et favorise la cicatrisation.1-4

Le tampon auriculaire biorésorbable MeroGel se dissout graduellement

Fig. 2 : Le tampon auriculaire MeroGel se dissout graduellement dans l’espace d’environ six semaines après l’hydratation, ou deux semaines s’il est maintenu hydraté

Comment l’utiliser?

De petits morceaux de MeroGel sont retirés, enroulés en sphères, hydratés à l’aide d’une solution stérile, puis placés dans la cavité de l’oreille moyenne. Le biomatériau ne gonfle pas et l’excès de liquide peut être aspiré hors du tampon (Fig. 1).

Après l’hydratation, le tampon auriculaire MeroGel se dissout généralement en l’espace d’environ six semaines. Dans le canal auditif externe, le tampon auriculaire MeroGel se dissoudra en l’espace d’environ deux semaines, s’il est maintenu hydraté (Fig. 2).

Acide hyaluronique et intervention chirurgicale dans l’oreille moyenne

Dans l’oreille moyenne, il a été démontré que l’acide hyaluronique biocompatible1-7 favorise la cicatrisation naturelle de la cavité mastoïdienne et la réduction des cicatrices fibreuses.1-4

HYAFFMC est une marque de commerce d’Anika Thérapeutiques SRL.


Références

1

Sayin I, Kaya KH, Ekizoğlu O, Erdim I. « A prospective controlled trial comparing spontaneous closure and EpiFilm patching in traumatic tympanic membrane perforations ». Eur Arch Otorhinolaryngol. 2012 . ePub : du 5 janvier 2013. ddp : 10.1007/s00405-012-2331-x.

2

Saliba I, Knapik M, Froehlich P, Abela A. « Advantages of hyaluronic acid fat graft myringoplasty over fat graft myringoplasty ». Arch Otolaryngol Head Neck Surg. 2012; 138 (10) : 950-955.

3

Laurent C, Hellstrom S, Stenfors L. « Hyaluronic acid reduces connective tissue formation in middle ears filled with absorbable gelatin sponge: an experimental study ». Am J Otolaryngol. 1986; 7 : 181-186.

4

Martini A, Morra B. « Use of a hyaluronan-based biomembrane in the treatment of chronic cholesteatomatous otitis media ». Am J Otology. 2000; 21 : 468-473.

5

Pirnazar P, et coll. « Bacteriostatic effects of hyaluronic acid ». J Periodontol. 1999; 70 : 370-374.

6

Longaker MT, et coll. « Studies in fetal wound healing. A prolonged presence of hyaluronic acid characterized wound fluid ». Annals of Surgery. 1991; 213 : 292-296.

7

Grainger DA, et coll. « The use of hyaluronic acid polymers to reduce postoperative adhesions ». J Gynecol Surg. 1991; 7 : 97-101.