VIDÉOS GREFFE OSSEUSE (BUCCALE, MAXILLO-FACIALE ET DENTAIRE)

ANIMATIONS SUR LES INTERVENTIONS CHIRURGICALES BUCCALES ET MAXILLO-FACIALES

Augmentation localisée de la crête alvéolaire par greffe osseuse Infuse

Découvrez comment la greffe osseuse Infuse fonctionne lors d’une augmentation localisée de la crête alvéolaire.
Plus d'informations Less information (see less)

Élévation sinusale par greffe osseuse Infuse

Découvrez comment la greffe osseuse Infuse fonctionne lors d’une élévation sinusale.
Plus d'informations Less information (see less)


INFORMATION SOMMAIRE

INDICATIONS, CONTRE-INDICATIONS, MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS CONCERNANT LA GREFFE OSSEUSE INFUSE UTILISÉE À DES FINS DE RESTAURATION BUCCALE, MAXILLO-FACIALE ET DENTAIRE

La greffe osseuse InfuseMC est indiquée comme solution de rechange à la greffe osseuse autogène pour l’élévation sinusale et pour l’augmentation localisée de la crête alvéolaire afin de corriger les défauts liés aux alvéoles d’extraction.

La greffe osseuse InfuseMC comporte deux composants : une solution à base de protéine morphogénétique osseuse-2 recombinée (rhBMP-2) et une éponge de collagène résorbable. Ces composants doivent être utilisés comme un système selon l’indication prescrite. La solution à base de protéine morphogénétique ne doit pas être utilisée sans le support ou l’échafaudage indiqué ni avec un support ou un échafaudage différent de celui décrit dans la notice.

La greffe osseuse InfuseMC est contre-indiquée chez les patients présentant une hypersensibilité connue à la rhBMP-2, au collagène bovin de type I ou à d’autres composants utilisés dans la formule, ainsi que chez les patients présentant une tumeur maligne évolutive, les patients recevant un traitement contre une tumeur maligne, les patientes enceintes et les patients présentant une infection évolutive au site opératoire. Elle ne doit pas non plus être utilisée près d’une tumeur réséquée ou toujours présente.

Aucune étude en règle ou comparative appropriée n’a été réalisée sur les femmes enceintes. Des études expérimentales menées sur des lapins ont révélé que la rhBMP-2 produisait des anticorps capables de traverser le placenta. Les femmes aptes à procréer doivent être informées des risques pour le fœtus et des autres traitements dentaires possibles par leur chirurgien. L’innocuité et l’efficacité de ce dispositif n’ont pas été prouvées chez les patientes qui allaitent. Il est conseillé aux femmes aptes à procréer de repousser la grossesse d’un an après le traitement avec ce dispositif.

La greffe osseuse InfuseMC n’a pas été mise à l’essai chez des patients dont la colonne vertébrale n’est pas adulte (moins de 18 ans ou aucune preuve radiographique de soudure épiphysaire).

Veuillez consulter la notice pour la liste complète des indications, des mises en garde, des précautions, des événements indésirables et des résultats cliniques et pour toute autre information médicale importante.