Personne qui peignent

Passer un examen par IRM

Neurostimulateurs

Un jour, vous pourriez devoir passer un examen par imagerie par résonance magnétique (IRM) pour obtenir le diagnostic d’une maladie. Lorsque vous avez un dispositif électronique implanté, vous devez être prudent en ce qui concerne les examens par IRM. Heureusement, il est possible de passer des examens par IRM avec les systèmes de neurostimulation pour le traitement de la douleur chronique*, en prenant les mesures de protection nécessaires.  Medtronic offre des systèmes de neurostimulation approuvés par Santé Canada pour les examens par IRM de n’importe quelle partie du corps**.

Selon le type de système de neurostimulation de Medtronic que vous possédez, vous êtes peut-être en mesure de passer un examen par IRM de n’importe quelle partie du corps, ou de la tête seulement. Si vous avez un système d’IRM SureScanMC de Medtronic, votre algologue peut facilement déterminer si vous pouvez ou non passer le type d’examen par IRM qui vous est prescrit. Si vous n’avez pas le système d’IRM SureScan, vous pourriez être en mesure de passer un examen par IRM de la tête seulement.

Le défi de l’IRM

Les patients chez qui on a implanté des appareils électroniques doivent être prudents en ce qui concerne les examens par IRM pour la raison suivante : Les appareils d’IRM produisent des champs électromagnétiques qui interagissent avec le dispositif implanté et lui nuisent. Si un système de neurostimulation implanté n’est pas spécialement conçu pour être compatible avec les examens par IRM, des interactions peuvent se produire. Ces interactions comprennent :

  • la chaleur – l’IRM peut faire surchauffer une sonde de neurostimulation (fil mince), ce qui peut endommager les tissus environnants ou la pile connectée à la sonde;
  • l’attraction magnétique – si un dispositif implanté est fabriqué à partir de matériaux suffisamment magnétiques, ces matériaux peuvent être attirés par le champ magnétique de l’IRM, ce qui les fait bouger, pouvant ainsi causer un inconfort;
  • le fonctionnement défectueux du dispositif – le champ magnétique de l’IRM peut générer une tension dans la sonde de neurostimulation, provoquant une stimulation involontaire ou empêchant une stimulation de se produire;
  • le fonctionnement involontaire – le champ magnétique de l’IRM peut éteindre ou allumer le système de neurostimulation, ou encore en affecter ou en désactiver d’autres fonctions;
  • la déformation de l’image produite par l’IRM – le système de neurostimulation peut interférer avec l’imagerie, causant ainsi des distorsions ou empêchant complètement l’affichage de l’image.

Surmonter le défi

Medtronic a réalisé des essais rigoureux afin de garantir la sécurité des patients durant les examens par IRM. En suivant les consignes précises de Medtronic, les technologues en IRM peuvent réaliser des examens par IRM de manière sécuritaire sur les personnes à qui on a implanté un système de neurostimulation de Medtronic.

 

* À l’exception de l’ItrelMC 3.

Icône de compatibilité aux IRM ** Dans certaines conditions; nécessite le neurostimulateur implantable pour IRM SureScanMC et les sondes pour IRM VectrisMC SureScan.


L’information sur ce site ne doit pas être utilisée en tant que substitut pour les conseils de votre médecin. Assurez-vous de discuter avec votre médecin à propos des informations sur votre diagnostic et votre traitement