Scoliose

Scoliose Votre santé

Options de traitement

Options thérapeutiques pour la scoliose

Afin de traiter une scoliose, un médecin prend en compte la sévérité de la courbure du patient, son âge ainsi que d'autres facteurs comme la condition physique. Si une correction de la courbure est nécessaire, la première option est généralement un traitement non chirurgical, tel que l'utilisation d'un corset orthopédique.

Chez certaines personnes, la scoliose est si sévère qu'il faut une intervention chirurgicale. Toutefois, de nombreuses scolioses n'évoluent jamais au point de rendre indispensable une intervention chirurgicale. Voyez avec votre médecin quelle option thérapeutique est adaptée à votre cas.

Observation de la scoliose

L'observation peut être une option thérapeutique pour les petites courbures de la colonne vertébrale, les courbures qui ne risquent pas de s'aggraver ou celles qui évoluent favorablement en fin de croissance. Des bilans réguliers sont effectués par un médecin pour vérifier si la courbure s'est améliorée ou s'est aggravée.


Redressement orthopédique d'une scoliose

Si votre colonne vertébrale a une courbure de 25 à 40° et que vous êtes encore en pleine croissance, votre médecin peut vous recommander un corset orthopédique. Ce corset a pour but d'empêcher la courbure de votre colonne vertébrale de s'aggraver à mesure que vous grandissez.


Chirurgie de la scoliose

La chirurgie peut être une option thérapeutique pour corriger les courbures de plus de 45° d'une colonne vertébrale adulte ou des courbures qu'un corset n'a pas redressé. La chirurgie de la scoliose a généralement deux objectifs : empêcher une courbure de s'aggraver et corriger la malformation de la colonne vertébrale.


Les informations contenues sur ce site Internet ont pour seul objectif de vous donner un meilleur aperçu des produits et thérapies de Medtronic, ainsi des affections auxquelles ils s’appliquent. Ces informations ne remplacent en aucun cas un avis médical. Pour toute question sur votre santé ou tout avis médical, contactez votre médecin ou un professionnel de santé.