Professionnels de la santé

Produits de tampon nasal biorésorbable

Tampon nasal biorésorbable

Le tampon nasal MeroPack assure l’hémostase et la cicatrisation chez les patients ayant subi une opération chirurgicale des sinus ou un traumatisme nasal.

Hémostase et cicatrisation en un

Le tampon nasal se traduit par un moins grand nombre  d’adhérences

Le tampon nasal biorésorbable MeroPackMC et endoprothèse est la première combinaison de pansement conçu pour favoriser l’hémostase postopératoire et la cicatrisation. Il est composé de 80 % d’acide hyaluronique estérifié et de 20 % de collagène, ce qui permet de réduire au minimum le saignement après une intervention chirurgicale ou un traumatisme nasal.

Le tampon nasal MeroPack est un gel biocompatible, muco-adhésif qui absorbe environ 14 fois son poids en liquide et offre une excellente capacité de rétention d’endoprothèse. Il se résorbe en l’espace de deux semaines, ce qui élimine la nécessité d’un retrait douloureux du tampon nasal.

Acide hyaluronique : Moins d’adhérences, réduction du temps de cicatrisation

Nos produits de tampon nasal biorésorbable utilisent un acide hyaluronique, un polysaccharide linéaire et un constituant naturel de la matrice extracellulaire.

L’acide hyaluronique permet de maintenir le foyer chirurgical humide, de réduire les adhérences et le temps de cicatrisation.1 L’acide hyaluronique estérifié, ou HYAFFMC, est une solution brevetée utilisée dans nos produits de tampon nasal MeroGel MC et MeroPack.

Le bon tampon nasal pour votre patient

Nous proposons plusieurs produits de tampon nasal biorésorbable adaptés aux besoins des patients, y compris le tampon MeroGel injectable. Vous pouvez également voir le tampon nasal traditionnel dans notre Catalogue de produits d’ORL.

HYAFFMC est une marque de commerce de Fidia Advanced Biopolymers.


Référence

1

BERLUCCHI, M., CASTELNUOVO, P., VINCENZI, A., MORRA, B., PASQUINI, E. « Endoscopic outcomes of resorbable nasal packing after functional endoscopic sinus surgery: a multicenter prospective randomized controlled study ». Eur Arch Otorhinolaryngol. 2009; 266(6) : 839-845.