Mal de dos et douleurs

Mal de dos Votre santé

Informations générales sur le mal de dos et les pathologies associées

À propos du mal de dos

La colonne vertébrale - ou rachis - constitue le véritable axe vertical du corps. Chez l'être humain, les particularités anatomiques du rachis lui donnent la capacité de se tenir debout. Depuis son articulation avec le crâne, le rachis joue également un rôle protecteur essentiel pour la moelle épinière, structure fondamentale mais fragile.

Les charges et mouvements qui sont imposés à la colonne vertébrale au cours de la vie peuvent entraîner diverses pathologies.

Le symptôme le plus fréquent de toutes ces atteintes est la douleur que tout le monde a - un jour ou l’autre - vécue. Quand cette douleur dure, s’installe, devient chronique (plus de 3 mois), il est important de consulter un professionnel de santé qui posera un diagnostic pour envisager le traitement le plus adapté. 

Il existe plusieurs types de douleurs qui correspondent à des mécanismes distincts1 :

  • La douleur nociceptive
    C'est un signal envoyé au cerveau suite à une lésion ou une inflammation des tissus ou un traumatisme (muscles, articulations). Ces douleurs dites mécaniques sont fréquentes. Les personnes qui en souffrent les décrivent souvent comme « une douleur lancinante » ou comme « une douleur vive ». Elles déclarent également que leur douleur s'intensifie avec l’effort et diminue, à l'inverse, avec le repos.2  
  • La douleur neuropathique 
    Moins connue, elle correspond à une atteinte du système nerveux central ou périphérique. Elle peut se traduire par des sensations de brûlures, fourmillements ou décharges électriques.
  • La douleur est mixte quand elle associe ces deux mécanismes (nociceptif et neuropathique).

Selon les douleurs, il existe différents types de traitements. 

La douleur est aussi caractérisée par le fait qu’elle soit aigüe ou chronique1

  • La douleur aiguë
    En phase aiguë, la douleur est souvent uni factorielle et peut constituer un signal d’alarme vers le cerveau. L’évolution se fait vers la résolution de la douleur si un acte thérapeutique est réalisé.
  • La douleur chronique
    Elle se définit par un syndrome multidimensionnel exprimé par la personne qui en est atteinte. Elle est définie par une durée se prolongeant au-delà de 3 mois. Elle est souvent multifactorielle, avec des facteurs d’entretien psychologiques, sociaux et culturels, et des conséquences physiques, morales et sociales.

Références

1

Livre Blanc SFETD, 2017

2

Cohen SP et al. Management of low back pain. BMJ. 2008;337:a2167.