Le mal de dos Votre santé

La douleur mécanique

La douleur dite mécanique

Le mal de dos mécanique est le plus fréquent. Les personnes souffrant d’un mal de dos mécanique le décrivent souvent comme « une douleur lancinante » ou comme « une douleur vive»1

Les pathologies dégénératives des disques vertébraux sont liées aux sollicitations importantes et répétitives auxquelles est soumise la colonne vertébrale : port de charges, marche, mouvements répétitifs du tronc... Elles sont d'apparition lente et progressive. Avec les contraintes imposées à la colonne vertébrale et l'âge, le disque peut vieillir, se dégénérer... 

Le mal de dos mécanique peut avoir un impact sur la vie quotidienne. Evoquer ces répercussions et les douleurs avec votre médecin lui permettra de mieux prendre en charge votre mal de dos. De plus, si votre mal de dos est pris en charge rapidement, il est possible que son évolution ou ses répercussions soient moins importantes dans le futur.

Parmi les principaux types de douleurs du dos mécaniques 

Tout développer

La hernie discale

La hernie discale, représentée schématiquement par la fissure ou la rupture d’un disque entre deux vertèbres, peut être aussi bien liée au vieillissement naturel de la colonne qu’aux sollicitations importantes et répétitives auxquelles est soumise la colonne vertébrale.
Les disques intervertébraux sont flexibles et servent d’amortisseurs dans les mouvements. Le tour du disque, appelé annulus fibrosus, est dur et flexible et peut se trouver repoussé par l’intérieur du disque, appelé nucleus pulposus, d’aspect mou et gélatineux. Elle se traduit anatomiquement par une perte progressive de la hauteur de l’espace intervertébral et par un rétrécissement progressif du canal rachidien qui contient la moelle épinière. Les racines nerveuses, à chaque étage, vont se retrouver à l’étroit et être plus ou moins comprimées, ce qui peut provoquer des douleurs. 

Le canal lombaire étroit

La discopathie dégénérative

Le spondylolisthésis