Discopathie dégénérative votre santé

À propos de cette pathologie

À propos de la discopathie dégénérative (dégénérescence discale)

Les pathologies dégénératives des disques vertébraux sont liées aux sollicitations importantes et répétitives auxquelles est soumise la colonne vertébrale : port de charges, marche, mouvements répétitifs du tronc... Elles sont d'apparition lente et progressive. Avec les contraintes imposées à la colonne vertébrale et l'âge, le disque peut vieillir, dégénérer... C'est la discopathie dégénérative.

Définition

La discopathie dégénérative (ou dégénérescence discale) est un processus de détérioration progressive du disque intervertébral. 

Le disque intervertébral a pour fonction de séparer les vertèbres les unes des autres et de permettre le mouvement de ces dernières grâce à ses propriétés d’articulations. Il joue un rôle d’amortisseur de choc.

Le disque subit plusieurs phases de dégénérescence et tend à se ”dessécher” avec l’âge. Il ne peut donc plus assurer la souplesse et la résistance de colonne vertébrale face aux chocs.

Comme son nom l’indique, la discopathie dégénérative est une conséquence naturelle du vieillissement.

Elle est considérée telle une pathologique lorsqu’elle provoque un mal de dos intense ou une perte de mobilité gênante au quotidien.

Les  pathologies dégénératives des disques sont d'apparition lente et progressive. 


Les causes

En perdant de l'eau à cause du vieillissement ou d'une maladie, les disques intervertébraux perdent en hauteur, ce qui rapproche les vertèbres. L’espace de passage des nerfs dans la colonne vertébrale devient alors plus étroit. Lorsque cela se produit, les disques n'absorbent plus les chocs aussi bien, notamment lorsque l'on marche, court ou saute.

L'usure naturelle, une mauvaise posture et des mouvements incorrects peuvent aussi affaiblir le disque, provoquant sa dégénérescence.


Symptômes

Le principal symptôme est, à ce stade, le mal de dos dont la localisation varie selon le niveau de l'atteinte : cervicalgie (douleur au niveau du cou), dorsalgie (douleur au niveau du dos) ou lombalgie (douleur au bas du dos, dans la région dite lombaire).

En cas de cervicalgie, la douleur peut irradier jusqu'à l'arrière des omoplates ou dans les bras et être accompagnée d'une perte de sensibilité et de fourmillements et même, parfois, de difficultés de dextérité manuelle.

Une dorsalgie ou une lombalgie peut également être à l'origine de problèmes fonctionnels, comme des fourmillements ou une perte de sensibilité dans les jambes ou dans les fesses ou encore des difficultés à marcher.


Diagnostic

Le diagnostic de la discopathie dégénérative commence par un examen physique du corps, en faisant tout particulièrement attention au cou, au dos et aux extrémités.

Le médecin examine le dos pour en apprécier la flexibilité, la mobilité et pour rechercher la présence de certains signes laissant à penser que les racines nerveuses sont affectées par une évolution dégénérative de la colonne vertébrale. Il pourra compléter cet examen par une radiographie ou une IRM.