À propos de la stimulation cérébrale profonde

La stimulation cérébrale profonde (SCP) est une thérapie qui fonctionne en continu et qui s'adapte à votre style de vie. La thérapie de stimulation cérébrale profonde (SCP) aide à contrôler les symptômes moteurs de la maladie de Parkinson : tremblements, ralentissement des mouvements (bradykinésie) et raideur (rigidité). Lorsque les médicaments ne sont plus aussi efficaces qu'avant et que vos symptômes vous compliquent la vie au quotidien, la thérapie de stimulation cérébrale profonde (SCP) peut être envisagée, en accord avec votre professionnel de santé.


Fonctionnement de la thérapie de stimulation cérébrale profonde (SCP)

À la façon d'un pacemaker pour le cœur, un petit neurostimulateur est placé de façon chirurgicale sous la peau de la poitrine ou de l'abdomen.

 L'appareil envoie de légères impulsions électriques aux électrodes placées dans une zone du cerveau qui contrôle les mouvements. Ces impulsions régulent une partie des signaux à l'origine des symptômes moteurs associés à la maladie de Parkinson. La thérapie de stimulation cérébrale profonde (SCP) est réglable et si besoin réversible. Il est possible de l'interrompre à tout moment en éteignant le neurostimulateur ou en retirant l'appareil chirurgicalement.

LA STIMULATION cérébrale profonde : UNE INNOVATION FRANÇAISE

Les neurologues et les neurochirurgiens utilisent la stimulation électrique depuis les années 1960 pour localiser et identifier des sites spécifiques du cerveau. À cette occasion, ils ont découvert que la stimulation de certaines structures cérébrales supprime certains des symptômes liés à des troubles neurologiques tel que le tremblement essentiel ou la maladie de Parkinson.

La  stimulation cérébrale profonde (SCP) est utilisée depuis plus de 30 ans. Dans les années 1980, Medtronic a collaboré avec deux médecins français de l'Hôpital Universitaire de Grenoble - le professeur Alim-Louis Benabid, neurochirurgien, et le professeur Pierre Pollack, neurologue. En 1987, ils ont publié les résultats de la première application de la stimulation cérébrale profonde au traitement des troubles du mouvement.


Et après l'intervention ?

Suite à l'intervention, votre médecin ajuste les réglages de façon à optimiser la thérapie à vos besoins spécifiques. Il faudra peut-être plusieurs séances pour trouver les réglages adaptés. À mesure que vos symptômes évoluent, les réglages sont modifiés en conséquence.

La plupart des patients ne sentent pas la stimulation car elle réduit leurs symptômes. Certains ressentent un bref picotement lors de l'activation de la stimulation. Vous pourrez reprendre vos activités normales quelques semaines après l'intervention.

Votre médecin vous indiquera si vous pouvez graduellement réessayer des activités qui étaient devenues difficiles.

bénéfices ET RISQUES

Les bénéfices du traitement sont spécifiques à chaque patient et font partie de la discussion avec le médecin pendant la consultation.

Les risques de la stimulation cérébrale profonde (SCP) peuvent être liés à l'opération chirurgicale, aux effets secondaires ou à des complications avec le dispositif.

Consultez votre médecin pour obtenir une liste complète des bénéfices, des indications, des précautions, des résultats cliniques et d'autres informations médicales importantes propres à la thérapie de  la stimulation cérébrale profonde (SCP).

 



Référence

1

Informations de base concernant la maladie de Parkinson. Disponible à l'adresse : European Parkinson's Disease Association (consulté en avril 2019)