RÉPONSES :

La thérapie de stimulation cérébrale profonde (SCP) empêche-t-elle un patient de bénéficier de traitements susceptibles d'être découverts à l'avenir ?

Non, la thérapie de stimulation cérébrale profonde (SCP) ne vous empêchera pas de bénéficier de nouveaux traitements, le cas échéant. C'est une thérapie qui est réversible. 


Quelle est l'efficacité de la thérapie stimulation cérébrale profonde (SCP) ? 

Les bénéfices du traitement sont spécifiques à chaque patient et font partie de la discussion avec le médecin pendant la consultation.

Les risques de la stimulation cérébrale profonde (SCP) peuvent être liés à l'opération chirurgicale, aux effets secondaires ou à des complications avec le dispositif.

Consultez votre médecin pour obtenir une liste complète des bénéfices, des indications, des précautions, des résultats cliniques et d'autres informations médicales importantes propres à la thérapie de SCP.


Une fois la procédure d'implantation terminée, combien de temps met la thérapie de stimulation cérébrale profonde (SCP) à faire effet ?

Généralement, le système de stimulation cérébrale profonde (SCP) n'est activé qu'une fois que le patient a récupéré de l'intervention chirurgicale. Une fois le système activé, une diminution des symptômes peut être observée. Plusieurs sessions de programmation avec un médecin ou une infirmière permettent d'obtenir des résultats optimaux. L'objectif de ses sessions est d’obtenir la meilleure amélioration du handicap moteur pour le moins d’effets secondaires, tout en adaptant le traitement médicamenteux. Cette période dure de 3 à 6 mois en moyenne2.


Est-ce que je sentirai la stimulation ?

Une majorité de patients traités par un système de stimulation cérébrale profonde (SCP) ne ressent aucunement la stimulation. Certains patients ressentent un bref picotement lors de l'activation de la stimulation. Si la stimulation évolue ou devient inconfortable, contactez immédiatement le médecin.


Les patients peuvent-ils reprendre une activité normale ?

Après l'intervention chirurgicale, il est conseillé aux patients d'éviter les activités trop intenses, les mouvements de bras au-dessus des épaules et les étirements de cou excessifs pendant quelques semaines. Les patients discuteront avec leur médecin de la reprise graduelle d'activités qui leur étaient difficiles avant l'intervention.


Le neurostimulateur sera-t-il visible ?

Cela dépend de votre physionomie. Une petite bosse sous la peau peut être décelable. Dans la plupart des cas, la thérapie est totalement implantée et invisible.


Aurai-je la possibilité d'augmenter ou de réduire la puissance de la stimulation ?

Dans la plupart des cas, le médecin est le seul habilité à modifier la puissance de la stimulation. Selon le système et les besoins du patient, le médecin peut prescrire une télécommande au patient ; celle-ci lui permettra de sélectionner l'un des réglages de stimulation préprogrammés par le médecin.


La thérapie de stimulation cérébrale profonde (SCP) est-elle permanente ?

Non. La thérapie de stimulation cérébrale profonde (SCP) est réglable, et la stimulation peut être modifiée au fil du temps de façon à continuer à contrôler les symptômes des patients. Le système peut également être désactivé ou retiré si nécessaire.


Lorsqu'un système de stimulation cérébrale profonde (SCP) a été implanté, le patient peut-il faire l'objet d'examens médicaux en toute sécurité ?

Certains systèmes de stimulation cérébrale profonde sont compatibles IRM sous conditions, consultez votre médecin avant tout traitement médical ou examen (IRM, mammographies, radiologie...). La diathermie (traitement à chaleur profonde) ne doit pas être utilisée si un système de stimulation cérébrale profonde est implanté.


Le neurostimulateur est-il détecté lors des contrôles à l'aéroport ?

Nous vous recommandons de présenter votre carte médicale et de demander une fouille par palpation. Si vous devez passer le système de sécurité, reportez-vous à votre manuel patient.



Références

1

Scelzo E, Mehrkens JH, Bötzel K, Krack P, Mendes A et al. Deep brain stimulation during pregnancy and delivery: experience from a series of “DBS babies”. Front Neurol. 2015 Sep 1;6:191.

2

Site Internet de la Haute Autorité de Santé, guide parcours de soins Parkinson : https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2012-04/guide_parcours_de_soins_parkinson.pdf (consulté pour la dernière fois en avril 2019)