Hernie discale Votre santé

Traitements chirurgicaux

Les traitements chirurgicaux

Le but de l’intervention est de libérer la racine nerveuse comprimée par la hernie discale et de faire disparaitre la douleur, en particulier la douleur sciatique.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale. Le patient est allongé sur le ventre. Un contrôle radiographique est effectué avant l’intervention pour centrer l’ouverture de la peau en regard du niveau vertébral de la hernie.

L’ouverture est de quelques centimètres. Une fois la peau ouverte, le chirurgien écarte les muscles au contact de la colonne vertébrale du côté de la hernie discale afin d’accéder à l’espace et de repérer la racine nerveuse comprimée. Celle-ci sera isolée afin d’accéder au disque intervertébral et à la hernie discale. La hernie discale sera alors retirée à l’aide de pinces spécifiques.

Opérer une hernie discale n’est généralement pas une urgence chirurgicale sauf quand elle provoque une diminution de force musculaire. Après retrait de la hernie, la douleur disparait dans la plupart des cas. Rarement, il peut persister des troubles sensitifs ou moteurs résultant souvent d’une attente trop longue entre l’apparition des symptômes et l’intervention. Enlever une hernie discale ne protège pas contre la récidive. Il est donc indispensable, après une telle opération, de respecter son dos grâce à quelques conseils simples.

Les opérations du dos sont réalisées dans une salle d’opération ou bloc opératoire. Ce lieu peut paraitre secret et parfois effrayant. Depuis quelques années, certaines technologies visant à assurer plus de précision et de sécurité se développent dans les blocs opératoires.