TÉMOIGNAGE DE JUAN CARLOS Traitement des reflux


Juan Carlos a reçu un diagnostic d’œsophage de Barrett lors d’une endoscopie de routine. Découvrez comment l’ablation par radiofréquence lui a procuré du soulagement.
Play Video

LE DIAGNOSTIC DE JUAN CARLOS

Juan Carlos a reçu un diagnostic d’œsophage de Barrett lors d’une endoscopie de routine. Une biopsie de suivi a révélé une autre mauvaise nouvelle : il était également atteint de dysplasie de haut grade, c’est-à-dire qu’une partie de son œsophage devenait cancéreuse.

LE RISQUE DE CANCER

Lorsqu’on est atteint de l’œsophage de Barrett, les lésions à la muqueuse de l’œsophage causent une croissance anormale des cellules, ce qui peut mener au cancer de l’œsophage.

Selon le Dʳ José Miguel Esteban (le médecin de Juan Carlos), chef du département d’endoscopie à l’Hospital Clínico San Carlos et à l’Hospital Ruber Internacional à Madrid, en Espagne, beaucoup de gens souffrent de l’œsophage de Barrett sans le savoir. Ces patients peuvent présenter des symptômes de RGO pendant 10 à 20 ans, mais ne les prennent pas assez au sérieux pour recourir à des traitements. Bien souvent, on découvre qu’ils sont atteints d’œsophage de Barrett lorsque vient le temps de passer une endoscopie de routine, comme pour Juan Carlos.

« Le problème est que, lorsque les patients subissent enfin une biopsie, nous découvrons une dysplasie de haut grade, et il ne reste alors qu’une étape avant le cancer », affirme le Dʳ Esteban.


TRAITEMENT DE L’ŒSOPHAGE DE BARRETT PAR ABLATION PAR RADIOFRÉQUENCE

Le premier médecin consulté par Juan Carlos avait affirmé que la seule solution possible pour traiter son œsophage de Barrett était une intervention chirurgicale qui risquait à 20 % d’entraîner sa mort. Comme Juan Carlos n’aimait pas cette probabilité, il est allé en ligne faire ses propres recherches. Il a communiqué avec d’autres patients atteints d’œsophage de Barrett et a appris l’existence d’un traitement appelé ablation par radiofréquence (ARF).

« J’ai constaté que l’ablation par radiofréquence pouvait me sauver de ma maladie », a déclaré Juan Carlos. Après avoir approfondi ses recherches, il a découvert qu’il existait un hôpital à Madrid, à deux heures de son domicile, qui pratiquait l’ARF. Il a contacté le Dr Esteban pour obtenir un traitement.

L’ablation par radiofréquence élimine les tissus atteints par l’œsophage de Barrett à l’aide de la chaleur. Le traitement ne prend que 20 à 30 minutes et les patients retournent à leur domicile 3 ou 4 heures plus tard avec des recommandations de régime et des médicaments. Après 10 à 12 semaines, les patients retournent pour un deuxième traitement. En moyenne, deux traitements sont nécessaires pour éradiquer tous les tissus endommagés par l’œsophage de Barrett.

« Même si mon diagnostic initial était plutôt sombre, mes perspectives se sont améliorées, affirme Juan Carlos. Le Dʳ Esteban m’a dit : “ Ne vous inquiétez pas, il existe un traitement minimalement invasif pour l’œsophage de Barrett. Nous allons vous traiter. ” »


Les renseignements et les ressources qui figurent sur ce site sont fournis à titre indicatif et ne se substituent pas aux conseils de votre médecin. Discutez toujours avec votre médecin du diagnostic et des renseignements sur le traitement, y compris des risques. N’oubliez pas que tous les traitements et les résultats obtenus à la suite de ces traitements sont propres à chaque patient. Les résultats peuvent varier.