POSER UN DIAGNOSTIC DE DYSPHAGIE DÉPISTAGE ET TRAITEMENT DES REFLUX

Il peut être nécessaire de réaliser un examen physique ainsi que d’autres tests pour déceler la cause fondamentale de votre trouble de la déglutition.

COMMENT POSE-T-ON UN DIAGNOSTIC DE DYSPHAGIE?

Votre médecin réalisera d’abord un examen physique et vous discuterez de vos symptômes et de vos antécédents. Pendant l’évaluation, votre médecin vous demandera :

  • depuis combien de temps vous présentez des symptômes;
  • si vos symptômes sont passagers ou s’ils s’aggravent;
  • si vous avez de la difficulté à avaler des solides ou des liquides;
  • si vous avez perdu du poids.

Même si l’examen physique et l’évaluation des symptômes peuvent suffire pour poser un diagnostic initial de dysphagie, il est nécessaire de réaliser d’autres tests pour déceler la cause fondamentale de votre trouble de la déglutition.

Une femme explique sa douleur à la gorge à un médecin de sexe masculin.

TEST DE DIAGNOSTIC DE LA DYSPHAGIE

La déglutition est un processus complexe qui peut être perturbé par plusieurs affections. Puisque la dysphagie a tant de causes possibles, votre médecin pourrait réaliser plusieurs tests différents pour déterminer la cause de vos troubles de déglutition. 

TEST DE DÉGLUTITION

Pour réaliser un test de déglutition, votre médecin vous fera avaler de la nourriture de différentes consistances enduite de baryum. L’enduit de baryum rend la nourriture visible aux rayons X pendant que vous mâchez et avalez. Votre médecin peut observer la nourriture pendant qu’elle passe de votre bouche et de votre l’œsophage à votre estomac, et ainsi déceler les problèmes qui pourraient nuire à votre processus de déglutition.I

MANOMÉTRIE ŒSOPHAGIENNE

La manométrie œsophagienne est un examen qui mesure la pression à l’intérieur de l’œsophage pour vérifier son bon fonctionnement. Pendant l’intervention, un cathéter doté de capteurs de pression est inséré par le nez dans votre œsophage jusqu’à votre estomac. Les capteurs mesurent les contractions musculaires rythmiques de votre œsophage pendant que vous mâchez et avalez. L’intervention donne des informations diagnostiques sur le mouvement (motilité) de la nourriture dans votre œsophage. 

ENDOSCOPIE

Une œso-gastro-duodénoscopie (OGD) est une endoscopie du tractus gastro-intestinal supérieur. Pendant une ODG, votre médecin passe un endoscope (un tube flexible doté d’une petite caméra à l’extrémité) dans votre œsophage pour examiner les symptômes dans votre tractus gastro-intestinal supérieur. Une OGD est généralement réalisée sous sédation.


Les renseignements et les ressources qui figurent sur ce site sont fournis à titre indicatif et ne se substituent pas aux conseils de votre médecin. Discutez toujours avec votre médecin du diagnostic et des renseignements sur le traitement, y compris des risques. N’oubliez pas que tous les traitements et les résultats obtenus à la suite de ces traitements sont propres à chaque patient. Les résultats peuvent varier.


1

R. Lambert, « Digestive endoscopy: Relevance of negative findings », Italian journal of gastroenterology and hepatology, vol. 31., nᵒ 8 (1999), p. 761-772.